Liste des auteurs

La privatisation partielle des ports français adoptée par le Parlement

mercredi 25 juin 2008

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 24.06.08

"Ce projet démontre la volonté du gouvernement de relancer notre activité maritime. Les sept grands ports maritimes français doivent reprendre la place qu’ils méritent dans le commerce maritime international", s’est réjoui le secrétaire d’Etat aux transports, Dominique Bussereau, à l’origine du texte. "C’est un projet ouvert qui appelle la poursuite de la concertation et la participation de l’ensemble des acteurs portuaires", a-t-il ajouté.

Mécontente que le gouvernement ait demandé le rejet de tout amendement, l’opposition a critiqué "une réforme [qui] n’est pas à la hauteur de ce que devrait être une vraie politique maritime et portuaire". Les sept ports autonomes français (Marseille, Dunkerque, Rouen, Le Havre, La Rochelle, Nantes-Saint-Nazaire et Bordeaux) ont été bloqués à divers degrés, au cours de ces dernières semaines, pour protester contre cette réforme. La CGT, majoritaire dans le secteur, estime que le gouvernement "commet une erreur" en espérant que la modification "du statut de 2 000 à 3 000 personnels" favorisera l’émergence économique des ports.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de la brève

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cette brève
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !