Liste des auteurs

Les salariés plébiscitent le compte épargne-temps

jeudi 11 mai 2006

Le compte épargne-temps (CET) à la cote : parmi l’ensemble des modalités d’assouplissement des 35 heures, c’est le dispositif qui a été le plus largement retenu dans les accords d’entreprises en 2005. Au total, selon une étude réalisée par le ministère de l’Emploi, 79 % des avenants et accords conclus l’an dernier portaient sur un aménagement du CET, loin devant le dépassement du contingent d’heures supplémentaire (15 %) et le rachat des RTT (5 %).

En votant en mars une proposition de loi sur le sujet, les députés UMP voulaient permettre aux entreprises de faire travailler les salariés volontaires en heures supplémentaires au-delà du maximum autorisé par la loi. Le CET permet de stocker, d’une année sur l’autre, les RTT non prises. Ainsi, contrairement à l’argument souvent avancé par les libéraux de l’UMP, les salariés et leurs employeurs n’ont donc pas cherché à travailler plus pour gagner plus, mais plutôt à travailler plus, quand c’est nécessaire, pour avoir davantage de congés l’année suivante.

Article de François WENZ-DUMAS paru sur liberation.fr le 11 mai 2006

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de la brève

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cette brève
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !