Liste des auteurs

Nouvel assaut contre les 35 heures

mercredi 28 décembre 2005

Un article paru dans Le Figaro du 28 décembre 2005

APRÈS Hewlett-Packard et Bosch, c’est apparemment au tour de Fenwick de proposer à ses salariés de renoncer partiellement aux 35 heures pour préserver l’emploi. Selon la CGT de l’entreprise de manutention, la direction et les syndicats ont signé un accord en fin de semaine dernière pour passer de 35 à 37,5 heures de travail hebdomadaire et éviter des licenciements à la fin 2006, voire la fermeture de l’usine. Approuvé par une majorité de salariés lors d’une consultation, l’accord revient à ajouter 17 jours de travail par an. Il pourrait entrer en vigueur en mars ou en avril.

Seul SUD a refusé de donner son accord. Mais pour la CGT, qui a donné le sien, son représentant estime toutefois avoir « signé sous la contrainte » et envisage une renégociation. « Nous n’avons obtenu aucune garantie sur l’emploi ou sur le fait que la direction ne nous proposera pas une nouvelle augmentation du temps de travail l’an prochain », explique-t-il.

Fer de lance de la contestation des 35 heures sous la présidence d’Ernest-Antoine Seillière, le Medef de Laurence Parisot se montre aujourd’hui moins virulent. Lorsque Bosch avait proposé de revenir à 40 heures hebdomadaires mi-décembre, la nouvelle présidente de l’organisation patronale avait appelé à régler ces questions par le dialogue entre les syndicats et les responsables des entreprises.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de la brève

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cette brève
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !