Liste des auteurs

Quand l’Afrique aide la Grande-Bretagne

jeudi 6 juillet 2006

La Grande-Bretagne a reçu plus d’argent de l’Afrique subsaharienne qu’elle ne lui en a accordé en aides au cours de l’année écoulée, en dépit de ses promesses de lutter contre la pauvreté, a dénoncé mercredi l’ONG britannique Christian Aid. Au cours des douze mois qui ont suivi le sommet du G8 de Gleneagles en 2005, présidé par la Grande-Bretagne, l’économie britannique a gagné 11 milliards de livres (15,9 milliards d’euros) en Afrique.

Le flux financier de la Grande-Bretagne vers l’Afrique s’est élevé à près de 17 milliards de livres. Il s’agit d’aides ou de dons, de transferts d’argent d’Africains vivant en Grande-Bretagne ou d’investissements directs en Afrique.

Mais dans l’autre sens, il s’est élevé à plus de 27 milliards de livres, en remboursements de dettes, bénéfices des compagnies britanniques, exportations de biens et fuite de capitaux depuis le continent africain. Les principaux responsables de cette situation sont les grandes entreprises et les hommes ddont les bénéfices en Afrique subsaharienne se sont élevés à 22 milliards de livres.

Que donnerait la même étude appliquée à la France ?

Article paru dans L’Humanité du 6 juillet 2006

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de la brève

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cette brève
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !