Liste des auteurs

Article de Laure NOUALHAT paru dans Libération le 4 novembre 2006

A Nairobi, la planète fait chauffer les négociations

samedi 4 novembre 2006 par Laure NOUALHAT

Près de 200 pays et 6 000 participants prendront la température de la planète au cours de la 12e conférence internationale sur le climat, qui s’ouvre lundi à Nairobi (Kenya). Après la parution du rapport de l’économiste Nicolas Stern en début de semaine ( Libération du 31 octobre) dévoilant les impacts socio-économiques dévastateurs du réchauffement climatique, les pays présents seront peut-être plus déterminés à renforcer les dispositions du protocole de Kyoto.

La réunion abrite les négociations au titre de la Convention des parties (COP12) ­ 189 des 192 membres des Nations unies ­ et de la 2e réunion des parties au protocole de Kyoto (MOP2), ratifié par 156 pays, sauf les Etats-Unis ou encore l’Australie. Le Canada, tenté de sortir de Kyoto, l’Espagne et l’Italie sont presque sûrs de ne pas atteindre leurs objectifs (5 % d’émissions en moins par rapport à celles de 1990 sur la période 2008-2012).

Adaptation. L’important à Nairobi sera de créer une atmosphère de confiance entre pays industrialisés et pays en développement afin que les négociations sur l’après-2012, qui démarreront réellement en 2009, puissent se faire sereinement. « Historiquement, il y a une méfiance des pays du Sud envers les pays du Nord, car les premiers craignent que les seconds leur imposent des mesures trop contraignantes du type Kyoto », confirme Paul Watkinson de la Mission interministérielle de l’effet de serre, membre de la délégation française à Nairobi.

L’adaptation au réchauffement climatique sera également un des thèmes centraux de Nairobi. « En la matière, si le Nord a l’expertise, le Sud a l’expérience du réchauffement, ce qui promet de riches échanges », précise Paul Watkinson. Les pays en développement, plus durement touchés par les effets du réchauffement, réclament plus de moyens pour y faire face. La création d’un fonds d’adaptation d’un montant de 200 à 600 millions de dollars, abondé par les différents pays, devrait également aboutir. Les parties devront aussi tenter de rééquilibrer les effets des mécanismes de développement propre. Ils permettent aux pollueurs des pays industrialisés de soutenir des projets sobres en carbone dans des pays en développement. Malheureusement, ceux-ci sont inégalement répartis : plus d’un tiers des investissements se font en Inde, contre moins de 2 % en Afrique.

« Draconiennes ». Pour limiter le réchauffement de la planète, les émissions de gaz à effet de serre doivent être au minimum divisées par deux d’ici 2050. Or, en dépit des engagements pris à Kyoto, celles-ci continuent d’augmenter. Selon des chiffres publiés vendredi par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la teneur moyenne de l’atmosphère en CO2 a atteint l’an dernier 379,1 parties par million (ppm), soit 0,5 % de plus qu’en 2004, tandis que les concentrations de protoxyde d’azote (N2O) étaient de 319,2 ppm, soit 0,2 % d’augmentation. « Pour arriver à une simple stagnation des niveaux de CO2, il faudrait des mesures plus draconiennes que celles proposées aujourd’hui par le protocole de Kyoto », affirme un scientifique de l’OMM.


Tous dehors contre le réchauffement

Le 4 novembre sera désormais la « Journée mondiale pour le climat ». Organisée à l’initiative de plusieurs ONG écolos, françaises et internationales, la manifestation met l’accent sur ceux qui se mobilisent contre le réchauffement climatique. Pour sa première édition, elle se déroulera dans plus de 45 pays, mais aussi plusieurs villes de France. A Paris, rendez-vous à 14 heures, place du Châtelet, pour un défilé festif de pingouins, de Pères Noël en short et d’habitants du Pacifique, jusqu’au pont de l’Alma. Objectif : sauver le Zouave symbolisant un réfugié climatique. A Lille, départ d’une « vélorution » à 14 heures à Grand Place. A Bordeaux, autre manif marrante avec masques et tubas, à 14 h 30 en face de la place de la Bourse. Autres animations à Cergy-Pontoise, Metz, Strasbourg, Nice, Avignon, Marseille, etc. Tous les rendez-vous se trouvent sur le site du RAC : www.rac-f.org

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !