Liste des auteurs

une dépèche AFP parue sur lemonde.fr le 28 novembre 2005

Accident meurtrier dans une mine de charbon en Chine

lundi 28 novembre 2005

Un accident survenu, dimanche 27 novembre, dans une mine de charbon du nord-est de la Chine a fait 134 morts, selon l’agence semi-officielle Nouvelles de Chine. Quinze mineurs étaient toujours bloqués au fond de la minede Dongfeng, lundi 28 novembre.

Ils étaient 223 à y travailler quand un coup de grisou s’est produit vers 21 h 40 (14 h 40, heure de Paris). Soixante quatorze d’entre eux avaient pu être sauvés lundi après-midi, a indiqué l’agence officielle Chine nouvelle, citant des sources au sein du Bureau national chargé de l’administration et de la supervision des conditions de sécurité. Son responsable, Li Yizhong, a appelé les secouristes à "n’épargner aucun effort pour sauver les mineurs pris au piège".

Cette mine appartient à un grand groupe minier public, Longmei, située sur la commune de Qitaihe, dans la province du Heilongjiang, non loin de la frontière russe. Peu d’informations ont filtré, lundi, sur ce nouveau drame, les autorités locales refusant de s’exprimer. La direction tente de savoir exactement combien de mineurs sont manquants, a fait savoir Chine nouvelle, précisant que le gouverneur de la province du Heilongjiang, Zhang Zuoji, s’est rendu sur place pour superviser les opérations de secours.

D’après l’agence officielle et la télévision nationale - qui a montré quelques images des opérations de secours dans son journal de la mi-journée -, l’explosion pourrait être due à un problème de ventilation.

Trois jours auparavant, un accident du même genre s’était produit dans la province du Hebei (Nord), coûtant probablement la vie à 17 mineurs bloqués depuis jeudi dans une mine inondée.

20 000 MORTS PAR AN

Tel un aveu d’impuissance, le gouvernement a souligné lundi qu’il avait souvent rappelé à l’ordre les propriétaires de mines pour qu’ils améliorent la sécurité. "Le secrétaire général [du Parti communiste chinois], Hu Jintao, et le premier ministre, Wen Jiabao, ont souvent ordonné aux départements concernés de prendre les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité et empêcher les accidents", a indiqué l’administration d’Etat pour la sécurité industrielle, sur son site Internet.

La Chine est le pays qui enregistre le plus grand nombre d’accidents miniers. L’un des plus graves remonte au mois d’août quand 123 mineurs avait péri dans une houillère de la province du Guangdong (Sud).

Malgré les fermetures des mines illégales ou de celles fonctionnant avec des conditions de sécurité insuffisantes, les accidents font officiellement 6 000 morts chaque année. Selon les statistiques gouvernementales, le nombre de victimes d’accidents de mines a augmenté de 8,5 % sur les huit premiers mois de 2005, par rapport à la même période de 2004. Des estimations indépendantes avancent, pour leur part, le chiffre bien plus inquiétant de 20 000 victimes par an.

La Chine, dont la machine économique tourne à plein régime, dépend du charbon pour plus de 70 % de sa production d’électricité, et les houillères fonctionnent nuit et jour. Bien que le pays compte environ 24 000 mines de charbon, l’énergie reste un goulet d’étranglement pour son économie : 26 des 31 provinces et régions du pays ont connu des coupures de courant au premier trimestre cette année. Afin de répondre à la demande, le gouvernement a prévu de faire passer la production de charbon de 2,1 milliards de tonnes en 2004 à 2,4 milliards en cinq ans.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !