Liste des auteurs

Dépèche AFP parue sur lemonde.fr le 25 septembre 2006

Areva candidat à la construction d’un centre de traitement des déchets nucléaire aux Etats-Unis

lundi 25 septembre 2006

Areva s’est portée candidat à la construction d’un centre de traitement et de recyclage de déchets nucléaires aux Etats-Unis, a rapporté, lundi 25 septembre, le groupe, confirmant des informations parues dans Les Echos.

Areva a remis début septembre au gouvernement américain, "conjointement" avec les ingéniéristes américains Washington Group International et BWXT, une "déclaration d’intérêt" pour le développement d’un centre intégré de traitement-recyclage des combustibles usés et d’un réacteur de conception avancée, a précisé le groupe dans un communiqué.

UNE QUINZAINE DE CANDIDATS

Ce centre "sera en mesure de traiter et recycler le combustible usé dans les mêmes installations", tandis que le réacteur "utilisera le combustible recyclé pour produire de l’électricité tout en consommant des actinides [éléments radioactifs] mineurs", selon Areva. Cette "déclaration d’intérêt" répond à l’initiative lancée en janvier par le département de l’énergie américain en vue d’un "partenariat global pour l’énergie nucléaire", qui prévoit notamment le recours au recyclage des combustibles usés, rappelle Areva.

Les Etats-Unis n’ont toutefois pas encore lancé officiellement d’appel d’offres, mais adopté en juillet 2005 une loi sur l’énergie visant notamment à relancer le nucléaire. Ni le site ni le calendrier ne sont connus, a-t-on précisé chez Areva. Plusieurs autres candidats, une quinzaine selon Les Echos, auraient aussi déposé un dossier. L’investissement représenterait entre 10 et 15 milliards de dollars, précise le quotidien économique.

En France, Areva dispose d’installations de traitement des combustibles nucléaires usés à la Hague, dans la Manche, et de recyclage à Marcoule, dans le Gard. Areva doit publier mercredi ses résultats du premier semestre. Le résultat opérationnel sera "en net retrait" en raison du retard du chantier du réacteur nucléaire de troisième génération (EPR) en Finlande, avait prévenu le groupe en juillet.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !