Liste des auteurs

Article de CAROLE PAPAZIAN. Publié dans Le Figaro le 17 octobre 2006

Axa va rembourser tout de suite le nouveau vaccin contre le cancer du col de l’utérus

mardi 17 octobre 2006 par Carole Papazian
Les complémentaires santé font de la prévention leur nouveau cheval de bataille. Et rivalisent d’imagination pour réduire les dépenses en gardant les Français en meilleure forme.

AXA FRANCE prend les devants. Et annonce qu’il remboursera à plus de 80 % le nouveau vaccin contre le cancer du col de l’utérus, dès qu’il sera disponible dans les pharmacies, c’est-à-dire dans les semaines qui viennent (lire nos éditions d’hier, page 12). Le vaccin, qui revient à 360 euros pour trois injections, ne sera pas remboursé par la Sécurité sociale avant plusieurs mois, un semestre peut-être.

C’est la dernière initiative en date chez les assureurs qui jouent à fond la carte de la prévention. « La prévention, c’est notre métier. Nous sommes engagés depuis longtemps dans la prévention routière et nous faisons de même dans le domaine de la santé. D’ici quelques semaines, nous lancerons une association dans ce domaine », indique François Pierson, président d’Axa France. Dossier citoyen, la prévention est aussi une manière de mieux gérer les dépenses. « La prévention, c’est l’intérêt commun des assureurs et des assurés. Cela doit permettre de diminuer la hausse des dépenses de santé. L’année prochaine, les assureurs complémentaires devront rembourser 2,5 à 4 % de plus qu’en 2006 », indique Henri de Poyen à la direction santé des AGF. À chaque fois que la Sécurité sociale se désengage d’un remboursement, la charge retombe sur les assureurs et in fine sur les assurés. « Les cotisations des complémentaires santé devraient être multipliées par trois d’ici à quinze ans », prévient Philippe Maximin, directeur du département prévoyance de Gras Savoye.

Prévention et polémiques

Depuis un an, les assureurs multiplient les initiatives. Tous azimuts. Avec l’interdiction de fumer dans les lieux publics à compter du 1er février 2007, de nouvelles offres de sevrage tabagique devraient fleurir. Dans le domaine de la nutrition, autre sujet de taille, la Maaf et les AGF ont suscité la polémique en lançant des offres liées à des aliments (la margarine Fruidor pro-activ et les yaourts Danacol) promettant de réduire le taux de cholestérol. L’UFC-Que choisir, qui avait attaqué la Maaf en justice, a perdu son procès. Ces campagnes marketing ont pu choquer, mais elles sont le signe d’un nouvel état d’esprit. « Cette année, nous avons offert à nos assurés adultes leurs trois premiers mois de consommation de Danacol. L’opération se termine en décembre, nous ne la renouvellerons pas sous cette forme. Mais Danacol n’était qu’un début, nous irons plus loin en 2007 dans la voie de la prévention », promet d’ailleurs Henri de Poyen.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !