Liste des auteurs

Article de Frédéric de Maunicault. Publié dans le Figaro le 01 novembre 2006

BP accusé de graves négligences

mercredi 1er novembre 2006 par Frédéric de Monicault
Le Comité américain pour la sécurité des industries chimiques pointe la responsabilité du groupe dans la catastrophe de Texas City.

BP SAVAIT pour la dangerosité de sa raffinerie de Texas City. Dix mois après la catastrophe de mars 2005 - une explosion sur le site avait fait 15 morts et 180 blessés -, le rapport préliminaire du Comité américain pour la sécurité des industries chimiques (CSB) est sans appel pour le géant pétrolier britannique. Il est explicité, noir sur blanc, que « la direction de BP était au courant des problèmes d’entretien, d’investissement et d’infrastructures bien avant le mois de mars 2005 ».

Le CSB précise également que « des équipements dangereux et vétustes ont été laissés en service » et que « des déficiences inacceptables dans l’entretien préventif étaient tolérées ». L’enquête pointe du doigt une pièce en particulier, appartenant à un modèle dépassé et qui a été déjà remplacée dans la plupart des installations pétrolières et chimiques aux États-Unis. Depuis l’accident de Texas City, le groupe a procédé à des changements internes pour mieux identifier et traiter les risques, relève toutefois le CSB.

La version définitive du rapport ne sera rendue publique qu’au début de l’année prochaine, mais ses conclusions provisoires sont suffisamment avancées pour être publiées aujourd’hui. Par ailleurs, un autre rapport sur les conditions de sécurité dans cinq raffineries de BP aux (Etats-Unis-> mot 47] est en cours de réalisation. Les experts indépendants en charge du dossier tablent sur une publication d’ici à la fin du mois de novembre.

700 millions de dollars d’indemnisations

Face à ces accusations, BP n’entend pas rester immobile. En septembre dernier, le groupe a annoncé un examen minutieux de ses installations dans l’ensemble du monde. Il s’était déjà prononcé en ce sens au début d’un procès au Texas l’opposant à 550 plaignants, victimes ou parents des victimes de l’explosion. D’ores et déjà, le montant des indemnisations versées par la « Major » britannique dépasse les 700 millions de dollars. Par ailleurs, BP a été condamné par les autorités d’hygiène et de sécurité américaines (OSHA) à une amende de 21,3 millions de dollars.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !