Liste des auteurs

AFP 06.09.05 | 13h04

Bernard Thibault lance à Lille, la préparation du 48e congrès de la CGT

mardi 6 septembre 2005

L e secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a lancé mardi à Lille la préparation du 48e congrès de son syndicat, qui se tiendra du 24 au 28 avril dans la ville, avec le début d’une consultation auprès des quelque 700.000 syndiqués.

Bernard Thibault, qui tenait une conférence de presse avant son meeting de rentrée et a confirmé la date du 4 octobre pour la manifestation intersyndicale unitaire axée sur "l’emploi" et le "pouvoir d’achat", a déroulé le programme de la préparation du congrès.

Tout d’abord, une phase de consultation des syndiqués s’ouvrira lundi avec la distribution, dans l’après-midi, d’un "questionnaire destiné à tous les syndiqués", dont M. Thibault s’est félicité qu’ils aient "passé le cap des 700.000 pour la première fois depuis quinze ans".

"Les participants au meeting cet après-midi auront un petit privilège, ils seront les premiers à se voir distribuer un questionnaire", où ils pourront émettre "critiques" et "propositions" sur leur syndicat. Cette consultation durera jusqu’à fin décembre.

Pour Bernard Thibault, qui devait tenir dans l’après-midi un meeting devant 2.500 militants — le premier d’une série de neuf en une semaine où se relaieront les ténors de la CGT —, il s’agit de prendre la température d’une organisation secouée au printemps, par une crise interne sur le référendum européen.

Le "parlement" de la CGT avait alors mis son secrétaire général en minorité, en rejetant par un vote massif, la constitution, contre l’avis de M. Thibault.

Outre cette consultation, la préparation du congrès se poursuivra par "un plan de visite de 1.000 sites d’entreprises industrielles et commerciales, pour regarder les réalités syndicales sur le lieu de travail".

En outre, d’ici décembre, "sept forums thématiques" sont programmés, "ouverts à d’autres acteurs", pour "réfléchir aux thèmes qui nous sont chers : services publics, salaires, sécu", a indiqué M. Thibault.

Enfin, "fin janvier", s’ouvrira une "phase plus statutaire", a expliqué le leader de la CGT, "où l’ensemble des syndicats disposeront des documents" qui seront mis en débat au congrès.

Bernard Thibault a affirmé la nécessité de réformer les structures et les "modes de fonctionnement" de la CGT, pour la rendre plus "réactive" et plus adaptée aux "nouvelles populations" qu’elle "cherche à syndiquer".

Cet objectif, déjà à l’ordre du jour du 47e congrès, n’a guère progressé, du fait de la résistance des fédérations les plus puissantes.

"Notre configuration syndicale évolue, à l’image du salariat", a insisté M. Thibault, "nos syndiqués sont plus précaires qu’il y a dix ou quinze ans, ils se trouvent un peu plus souvent dans des petites entreprises".

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !