Liste des auteurs

La Tribune.fr – 23.09.2008

British Energy accepte l’offre réévaluée d’EDF

mercredi 24 septembre 2008
Le conseil d’administration de l’opérateur nucléaire britannique a recommandé ce mardi soir à ses actionnaires d’accepter la nouvelle offre du géant français de l’électricité. Ce dernier propose désormais 774 par action.

EDF va mettre la main sur British Energy. Le conseil d’administration de l’opérateur nucléaire britannique a en effet accepté ce mardi soir une nouvelle offre de l’électricien français. Ce dernier propose désormais 774 pence par action. EDF avait fait savoir un peu plus tôt dans la soirée qu’il tiendrait une conférence de presse surprise demain matin, mercredi.

EDF lorgne en effet l’opérateur britannique de centrales nucléaires mais sa dernière proposition avait été rejetée par certains grands actionnaires du groupe anglais. Depuis, les discussions ont repris entre le repreneur potentiel et sa cible, les autorités britanniques soutenant un tel mariage. Reste à s’entendre sur le prix.

EDF n’avait pas dévoilé le prix de sa précédente offre mais elle aurait été de 765 pence par action soit un total de 12 milliards de livres, environ 15 milliards d’euros. Elle pourrait la porter à 774 pence pour l’emporter. A moins qu’elle ne s’enrichisse de CVG, des certificats de valeur garantie, permettant aux actionnaires de British Energy de toucher davantage en cas de profits futurs supérieurs aux attentes.

Après le dernier refus de British Energy, le P-DG d’EDF, Pierre Gadonneix, avait déclaré le 16 septembre vouloir assurément jouer un rôle sur le marché britannique du nucléaire mais pas à "n’importe quel prix", sous entendu pour prendre le contrôle de British Energy.

EDF est décidément dans l’actualité autour des affaires d’acquisitions puisqu’on attend sa décision sur un autre dossier, celui du groupe américain Constellation Energy dans le capital duquel il est récemment monté à 9,51%. L’électricien a également fait une proposition de rachat au groupe. Une proposition rejetée par Constellation, qui lui a préférée celle de l’investisseur milliardaire américain Warren Buffett, d’un montant de 4,7 milliards de dollars, une somme inférieure à celle proposée par le français.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !