Liste des auteurs

Article de Olivier Razemon paru dans Le Monde le 4 novembre 2006

Calculer et compenser sa production de CO2

samedi 4 novembre 2006 par Olivier Razemon

Voyager coûte cher... en gaz carbonique. Depuis le 17 octobre, la SNCF propose, sur la page d’accueil de son site Internet, un " écocomparateur". Un logiciel calcule le prix, la durée et le nombre de kilogrammes de dioxyde de carbone (CO2) émis dans l’atmosphère, et ce pour quatre moyens de transport : le train, l’avion de ligne, l’avion à bas prix et la voiture personnelle.

D’après ce comparateur, économies ne riment pas nécessairement avec écologie. Pour un aller Lyon-Lille, une personne voyageant seule déboursera 150 euros par le train, 146 euros en avion et 239 euros avec sa voiture. Mais si le voyage en train n’émet, selon l’entreprise ferroviaire, que 6 kg de CO2, l’aérien en produit 165 kg et la voiture 277 kg.

Les trajets à plusieurs posent plus de dilemmes. Ainsi, pour un aller Paris-Strasbourg à quatre personnes, le train reste très compétitif en matière d’émissions de CO2, mais plus du tout sur le terrain des prix, où la voiture l’emporte largement.

20 EUROS LA TONNE

Pour Jean-Cyril Spinetta, président d’Air France-KLM, l’émission de CO2 par un Airbus est inférieure "de 20 % à 40 % à ce qui est inscrit sur ce site". L’Agence publique de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), qui a effectué les calculs pour le compte de la SNCF, confirme, elle, ses données.

Pour sa part, la société Climat Mundi propose aux particuliers et aux PME de compenser financièrement leurs émissions annuelles, comme le font déjà les grandes entreprises. Sur la page d’accueil du site, un petit calculateur invite l’internaute à saisir les données concernant ses récents voyages aériens, le type de véhicule qu’il utilise, le nombre de kilomètres qu’il effectue et sa consommation annuelle de gaz ou de fioul.

Le coût des émissions est calculé sur la base de 20 euros la tonne de CO2, un prix fixé "en fonction de notre coût d’achat des crédits carbone, sur lesquels nous appliquons une marge destinée à payer les frais de structure", précise Eric Parent, directeur associé de Climat Mundi.

Dans une petite voiture consommant 8 litres d’essence aux 100 km, 20 000 km parcourus émettent 4,34 tonnes de CO2 et coûtent 87 euros. Un aller et retour entre Paris et New York en émet 2,56 tonnes et coûte 51 euros. "Cela peut paraître cher, mais demeure abordable si on compare le prix des émissions avec celui du billet, de l’hôtel et des repas", note M. Parent, qui ajoute que la tarification "permet justement au particulier de se rendre compte que, jusqu’à présent, personne ne paie ces émissions".

Le consommateur désireux de compenser sa contribution au changement climatique peut acheter à Climat Mundi des "réductions de CO2" que la société s’engage à investir dans des projets environnementaux tels que l’accroissement de l’efficacité énergétique dans des villages de Jamaïque ou le captage de biogaz en Australie.

Les principaux clients de Climat Mundi sont des entreprises soucieuses de leur image. Mais les pages destinées aux particuliers sont davantage consultées.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !