Liste des auteurs

Peter Avis | L’Humanité du 14.07.2007

Casse-tête syndical pour Gordon Brown

vendredi 14 septembre 2007 par Peter Avis
Grande-Bretagne . Lors de leur congrès, les syndicats ont rejeté les restrictions salariales dans les services publics et ont voté pour un référendum sur le traité européen.

Est-ce que les 5 millions de salariés des services publics devraient renoncer à améliorer leur pouvoir d’achat pour « sauver l’économie du pays » ? Oui, leur a déclaré Gordon Brown. Non, et c’est là une fausse proposition, a répondu le mouvement syndical.

Réunis à Brighton cette semaine, les délégués de 6,5 millions de syndicalistes affiliés au TUC (Trades Union Congress), l’unique confédération syndicale, ont écouté poliment mais dans une ambiance quasi glaciale les arguments du premier ministre en faveur d’une baisse effective des salaires. Et puis, le lendemain, ils ont voté unanimement pour soutenir les revendications des salariés de divers services, notamment ceux de la santé, de l’éducation et des collectivités locales.

Gordon Brown faisait là son premier discours devant le TUC en tant que chef de gouvernement. Il aurait pu espérer être mieux accueilli que son prédécesseur Tony Blair. Mais son message prônant une cure d’austérité pour ceux touchant des salaires parmi les plus bas n’a nullement réchauffé la salle.

Le premier ministre n’en démord pas : les augmentations salariales, le plus souvent étalées sur plusieurs mois, ne doivent pas dépasser 2 % du traitement annuel. Pendant ce temps, le coût de vie augmente à un taux supérieur à 2 %. « La discipline des salaires est essentielle pour éviter l’inflation, pour maintenir la croissance et pour créer plus d’emplois », a-t-il déclaré.

Le TUC considère au contraire que les salariés des services publics, nombreux à gagner moins de 15 000 euros par an, sont les principales victimes de ce tour de vis. L’argument de Brown exaspère les syndicats, qui ont évoqué une grève concertée, au moment où les financiers et patrons de la City se sont partagé cette année, des « bonus obscènes » d’un total de 14 milliards de livres (21 milliards d’euros), et bénéficient d’un système permettant à bien des riches d’éviter de payer des impôts.

Le congrès a décidé unanimement de réclamer un référendum sur le traité européen proposé en remplacement de la constitution enterrée en 2005 par les électeurs français et néerlandais. Gordon Brown, s’en tenant pour l’instant à une ratification parlementaire, a affirmé qu’un référendum n’était pas nécessaire, car un traité n’est pas une constitution et, de toute façon, la Grande-Bretagne a obtenu selon lui d’être exemptée des dispositions inacceptables du traité.

Ce sont exactement ces exemptions - obtenues par Blair à la demande du patronat britannique - qui alarment les syndicats. Le congrès s’est déclaré mercredi être « cruellement déçu que la charte de droits fondamentaux ne s’appliquera pas aux travailleurs britanniques ». Les délégués se sont en même temps inquiétés du protocole sur la concurrence figurant dans le traité qui, selon eux, pourrait se révéler comme « un cheval de Troie » pour des privatisations sans limites à travers l’Union européenne.

Les syndicalistes se sont défendus d’être « anti-européens », mais ont affiché leur solidarité avec les salariés de tous les pays. « J’ai plus en commun avec un ouvrier chinois qu’avec les boursiers de la City », a déclaré Bob Crowe, secrétaire général du syndicat des transports RMT. Comme une centaine de députés travaillistes, les syndicats poussent pour qu’un référendum ait lieu en espérant que Brown finisse par s’y plier. Le premier ministre craint qu’un « non », probable, soit source de danger pour les prochaines législatives. Une ultime proposition d’engager le TUC à faire campagne pour le « non » a été pourtant rejetée. Le face-à-face, en tout cas, ne fait que commencer.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !