Liste des auteurs

Communiqué de presse CGT de l’ HP Beauregard Générale de Santé

jeudi 7 février 2013 par CGT 13

Lors de la réunion du Comité de Groupe Extraordinaire du 5 avril 2011 portant sur la stratégie du groupe Générale de Santé, la GDS informe de passer d’une gestion individuelle par établissements à une mise en réseau et une gestion par Pôles de santé avec un calendrier : 2011 : discussion sur le plan social et sur la constitution des Pôles 2012 : élaboration des projets médicaux de chaque Pôle 2013 : entrée en vigueur de la nouvelle stratégie

L’objectif étant de rester compétitif et le leader de l’Hospitalisation de la Santé Privée en France.

Face à cette stratégie du groupe les syndicats nationaux CFDT, CFTC, CGT et FO appelaient déjà en 2011 à la vigilance. A l’HP Beauregard il n’en est pas de même. Les syndicats CFTC et FO sont déjà dans la négociation d’un accord de méthode avec la Direction.

Comment peut-on dire qu’il n’y a pas de débat sur la fermeture de Beauregard alors que ces Organisations Syndicales CFTC et FO négocient déjà les mesures d’accompagnement des salariés dans le cadre de leur transfert notamment vers l’Hôpital Européen ?

Pour la CGT il n’a jamais été question de négocier un accord qui viendrait à entériner la fermeture de Beauregard, véritable structure d’offres de soins et de proximité.

La position de la CGT est d’autant plus confortée par les conclusions du rapport du Cabinet d’ expertise comptable rendu le 31 janvier 2013 qui évoque qu’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) est bien envisagé, cela équivaut à 497 emplois qui seraient impactés soit par des transferts (220 à230 sal.),par des départs volontaires( ?), par des départs à la retraite environ (40sal), par des licenciements « sec » à minima 150 salariés ; par ailleurs l’avenir de la Maternité et de ces 80 à 87 salariés restent incertains à court terme.

Cette situation de profonde « restructuration » de Beauregard s’inscrit dans le cadre de choix stratégique « économique »du groupe Générale de Santé qui ne relève en rien de la responsabilité des salariés.

La GDS (propriété d’un fond de pension Italien à 80%) a fait le choix de privilégier l’économico-financier en dépréciant de 50 millions d’€uros d’actifs la valeur immobilière de la région PACA supporté par HP Beauregard avec comme conséquence des licenciements voir des transferts de salariés vers d’autres structures.

La CGT condamne ces choix « stratégiques » de la GDS D’autres solutions sont possibles qui passent par une nécessaire mobilisation des salariés !!!

Le syndicat CGT Beauregard, l’Union Locale, l’Union Santé Départementale et l’Union Départementale des Bouches du Rhône mettront tout en œuvre en réinterpellant l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le Ministère de la Santé pour sauvegarder tous les emplois et l’ensemble des activités de Beauregard.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !