Liste des auteurs

Un article de F. G paru dans le Figaro du 23 aout 2005

Dalkia double de taille en Pologne

mardi 23 août 2005
SERVICES Le groupe reprend trois centrales à Lodz

La filiale de services à l’énergie de Veolia Environnement et d’EDF va doubler d’un coup ses activités en Pologne. Dalkia a été choisie par le gouvernement pour la reprise du réseau de chaleur de Lodz, dans le centre du pays. « C’est la deuxième ville la plus peuplée de Pologne », se félicite Jean-Michel Mazalerat, directeur de la zone Europe centrale.

Depuis un an, Dalkia était en concurrence avec le suédois Vattenfall, également très présent dans la zone. Le Trésor public polonais a enfin présenté sa décision il y a quelques jours. Pour 222 millions d’euros, Dalkia reprend les trois centrales cogénération de la ville. Elles produisent à la fois de l’énergie thermique pour le chauffage et de l’énergie mécanique qui est transformée en électricité grâce à un alternateur.

Le groupe desservira 70% des 830 000 habitants via un réseau de distribution de chaleur de 781 kilomètres. « Le tout en très bon état et avec un personnel parfaitement formé », explique Jean-Michel Mazalerat. Le groupe n’aura pas, dans l’immédiat, d’investissements de mise à niveau à faire. En 2002, Dalkia avait repris le réseau de chaleur de Poznan (ouest) et y réalisait déjà un peu plus de 4% de son chiffre d’affaires international.

Cette année, avec Lodz, le groupe envisage d’y enregistrer des ventes de près de 300 millions d’euros. En Europe centrale, ce chiffre devrait atteindre 700 millions selon le directeur de la zone contre 500 millions en 2004. Partout, le groupe s’adapte à la production de combustible local, avec l’utilisation de charbon en République tchèque et en Pologne ou le gaz en dans les pays Baltes.

Les pays d’Europe centrale qui viennent d’intégrer l’Union européenne sont en pleine modernisation de leurs principaux services publics. Après la privatisation rapide des télécoms et des établissements financiers, celle du secteur énergétique - beaucoup plus tardive - s’accélère. Et Dalkia compte bien en profiter.

Deux pays sortent du lot pour les prochains mois : la Pologne, et la Roumanie qui tente de rattraper son retard. « En Slovaquie également de nombreux projets de privatisations de centrales de cogénération sont dans les tuyaux pour les prochains mois », indique Jean-Michel Mazalerat. Ailleurs en Europe, l’Italie fait office de marché phare. Dalkia y réalise déjà un quart de ses ventes hors de France. En 2004, le groupe a affiché un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros dont plus de la moitié à l’international.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !