Liste des auteurs

Déclaration CGT au Conseil Supérieur de l’Energie du 28 janvier 2014

mercredi 29 janvier 2014 par FNME-CGT

Monsieur le Président du Conseil Supérieur de l’Energie

La CGT a œuvré depuis 2000 contre la libéralisation du secteur de l’énergie. Cette lutte a constamment été un obstacle à la fuite en avant financière des entreprises du secteur. Elle a constitué un point d’appui pour tous ceux qui sont soucieux de garder le secteur de l’energie comme atout pour la France et les Français.

D’une façon générale l’existence dans ce secteur cruciale pour le pays d’une CGT capable d’apporter des éclairages permanents sur la réalité du secteur est capitale pour tous ceux qui ont besoin d’un avis contradictoire sur la réalité du secteur, y compris le gouvernement, la CRE et la Cour des comptes.

Tout affaiblissement de "contre pouvoir" serait un coup porté a la démocratie et à l’avenir du pays. La campagne qui se développe aujourd’hui contre le droit syndical et plus particulièrement contre la CGT et une tentative de revanche des entreprises du secteur en ce qu’elles ont perçu comme un obstacle dans leur fuite en avant libéral.

Tout le monde garde en mémoire la lutte gagnante de ce printemps à la SNET évitant que les premiers licenciements dans notre branche professionnelle n’aient lieu et apportant une issue industrielle sur certains sites de la SNET en lieu et place de leur fermeture.

Cette victoire fut le fruit d’une forte mobilisation des salariés de la SNET et des syndicats de la FNME-CGT, comme seule la CGT sait créer des actions pour la défense des garanties collectives et individuelles.

Concernant les projets industriels, et notamment le projet de biomasse à Gardanne (ce projet consiste à transformer une chaudière charbon à lit fluidisé en chaudière biomasse), la CGT a défendu et porté ce projet avec un engagement de la direction de la SNET sur le maintien de l’emploi statutaire (182 agents) et le développement de l’emploi régional à travers la création d’une filière bois.

Une fois le projet acté par les pouvoirs publics, cette même direction est revenue sur ces engagements. La direction de la SNET considère qu’il est préférable d’externaliser une partie de l’activité de la centrale et par conséquent diminuer le nombre d’agents statutaires.

Face à la remise en cause de ces engagements, les salariés de la centrale de Gardanne avec leur syndicat CGT ont depuis plusieurs mois entamé un mouvement de grève afin de faire valoir leurs droits et leurs revendications à savoir le maintien a minima des 182 emplois statutaires et l’arrêt de l’externalisation.

Que ce soit sur la mise en échec du plan social voulu par l’actionnaire Eon, les différents mouvements sociaux portés par l’ensemble des salariés (89 % CGT aux dernières élections de représentativité), la direction de la SNET ne digère pas sa défaite et tente de prendre sa revanche sur la FNME-CGT en remettant en cause les conventions de droit syndical des militants CGT de la SNET.

Il s’agit là d’une attaque directe du fonctionnement de notre fédération en supprimant des droits syndicaux aux militants SNET de la FNME-CGT, chacun d’eux ayant un rôle important dans la vie de notre fédération et notamment dans l’activité de la Branche des IEG.

D’autant que la direction de la SNET dans la remise en cause du droit syndical s’attaque à un dirigeant de la FNME-CGT, au DSC de la SNET et au secteur Garanties Collectives de la fédération !

Nous venons également d’apprendre, hier soir, la mise à pied conservatoire en vue de licenciement de dirigeants CGT de la SNET.

Les derniers éléments qui remontent des entreprises indiquent clairement que les employeurs se coordonnent pour limiter les droits syndicaux de la FNME-CGT. Que ce soit à Gaz Electricité de Grenoble, au RTE, à la SNET, à GDF Suez ou dans le reste des entreprises de la Branche des IEG, la remise en cause du droit syndical dévolu à la FNME-CGT devient le leitmotiv du dialogue social !

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !