Liste des auteurs

Paule Masson | L’Humanité du 11 juillet 2007

Discussions autour d’un avenir industriel pour la France

mercredi 11 juillet 2007 par Paule Masson
Partenaires sociaux . Le MEDEF et les cinq confédérations syndicales plaident pour une relance de l’industrie.

La France a-t-elle besoin de relancer sa politique industrielle ? Les syndicats répondent oui sans hésiter. Mais les organisations patronales se méfient de tout volontarisme en la matière. Un travail s’est pourtant engagé entre les deux parties il y a dix-huit mois. Les discussions entre la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, FO et le MEDEF viennent de déboucher sur un premier document, rendu public hier. Il ne s’agit pas d’une négociation, mais « d’un travail qui permet d’éclairer le contexte dans lequel se situent les négociations engagées », précise la CFDT, celle, par exemple, touchant à la « modernisation du marché du travail » dans laquelle les partenaires sociaux viennent de décider de s’engager. La CGT y voit l’avantage de « consacrer la légitimité des organisations syndicales à intervenir sur ce domaine (macro-économique) longtemps considéré comme la chasse gardée du patronat ».

Dans leur « contribution au débat », les partenaires sociaux ont essayé de coucher sur le papier leurs « préoccupations communes », avec les points d’accord, les questions et de « francs désaccords » qui, au départ, devaient être écrits avant que cette troisième partie du document ne disparaisse. Résultat, tout ce qui touche aux conditions des financements des entreprises, au taux de rentabilité exigé par les actionnaires ou encore aux relations entre donneurs d’ordre et sous-traitants sont laissés en jachère.

Reste que « le MEDEF a accepté ce dialogue » et « c’est une première », souligne (Jean-Christophe Le Duigou-> auteur 12], secrétaire confédéral de la CGT. Les partenaires sociaux constatent que, loin de disparaître, l’industrie a élargi son périmètre à de multiples activités de services et représente encore 40 % du PIB. Malgré cela, constatent les partenaires sociaux, « le socle industriel de la France se contracte ». Il y a donc besoin d’un nouvel élan qui « n’a de chance de s’affirmer que solidement ancré dans une Union européenne capable de se penser elle-même comme un pays continent ». Les partenaires sociaux plébiscitent la relance « de grands projets » et reconnaissent - bien que le MEDEF y soit réticent - que se doter « d’une politique de long terme », implique l’intervention de « la puissance publique » pour anticiper les besoins, impulser des priorités stratégiques, investir dans la recherche et le développement.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !