Liste des auteurs

Pierre-Henri Lab | L’Humanité du 25.05.2009

Dix-sept pollueurs face au réchauffement

jeudi 28 mai 2009 par Pierre-Henri Lab

Climat . Les pays responsables de 80 % des émissions de gaz à effet de serre sont réunis à Paris depuis hier. Onze ONG lancent une pétition.

Les pays industrialisés vont-ils enfin s’engager véritablement dans la lutte contre le réchauffement climatique ? C’est l’enjeu de la deuxième réunion préparatoire du Forum des économies majeures sur l’énergie et le climat [1] qui s’achève aujourd’hui à Paris. Les 17 pays responsables de 80 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre qui participent depuis hier à ce rendez-vous pourraient lever le voile sur tout ou partie des engagements qu’ils devraient contracter lors du prochain sommet de Copenhague où doit être conclu, en décembre prochain, un accord mondial sur le climat.

Pire que prévu

Autant dire que ces décisions sont très attendues alors que l’urgence climatique ne cesse de s’affirmer. Selon les scientifiques, le réchauffement s’accélère à tel point que les prévisions les plus pessimistes sont visiblement dépassées. Principale cause : l’augmentation là aussi plus importante que prévue des gaz à effet de serre qui menace l’objectif de Kyoto de contenir la hausse de la température moyenne du globe à deux degrés d’ici la fin du siècle.

Principale cause de cet emballement : l’insuffisance de l’engagement des pays fortement émetteurs de gaz à effet de serre, et en particulier de CO2. Alors que le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) demande à ce que les pays développés s’engagent à diminuer de 25 à 40 % le niveau de leurs émissions d’ici à 2020, ceux-ci traînent jusqu’à présent la patte. Le paquet énergie climat adopté par l’Union européenne ne prévoit qu’une baisse de 20 % d’ici à 2020. Quant aux États-Unis, si le président Barak Obama a marqué une rupture avec son prédécesseur George Bush en affichant sa volonté d’engager son pays dans la lutte contre le réchauffement climatique, ses objectifs en la matière tardent à être connus. Seul signe encourageant : la Chine vient de lancer un appel aux pays riches à appliquer les préconisations du GIEC.

onze ONG mobilisées

Face à cette situation préoccupante, onze ONG humanitaires et de défense de l’environnement ont décidé de se mobiliser. Hier, au cours d’une conférence de presse, la Fondation Nicolas Hulot, Oxfam France, Médecins du monde, Action contre la faim, les Amis de la Terre, Réseau action climat France, Greenpeace, Care, le Secours catholique, la FIDH et le WWF ont lancé une pétition qui appelle les pays industrialisés, dont la France, à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre « d’au moins 40 % d’ici à 2020 par rapport à 1990 ». Les onze ONG espèrent recueillir au moins un million de signatures.

[1] Les pays du G8, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud, le Mexique, la Corée du Sud, l’Indonésie et l’Australie.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !