Liste des auteurs

Christine Berkovicius | Le Monde du 05.06.05

Duralex est placée en redressement judiciaire

dimanche 5 juin 2005 par Christine Berkovicius
Dans les ateliers de la verrerie de La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), les 235 salariés attendaient avec résignation, vendredi 3 juin, la décision du tribunal du commerce d’Orléans. Le verdict, sans surprise, a été annoncé en fin de matinée. La société Duralex International France (DIF), qui exploite également la verrerie de Rive-de-Gier dans la Loire (280 salariés), a été placée en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois reconductible une fois.

Depuis la fin de la semaine dernière, les salariés savaient l’entreprise en grande difficulté. La direction avait annoncé que les salaires de mai ne seraient que partiellement versés et que la cessation de paiement était imminente.

Après cinq jours d’arrêt de travail, le personnel a repris mercredi le chemin de l’usine pour assurer les commandes en cours. "Il faut sauver l’emploi, il faut ramener de l’activité, il faut payer les fournisseurs, car cette entreprise a du potentiel" , expliquait le secrétaire du comité d’entreprise Pascal Colichet à l’issue de l’audience. Quelques heures plus tard, la direction annonçait avoir convaincu une banque d’accorder un prêt relais pour permettre le règlement des salaires dès la semaine prochaine.

Pour les salariés de Duralex, cette société née en 1927 dans le giron du vinaigrier Dessaux est avant tout un nom, celui d’une marque emblématique connue dans le monde entier pour sa solidité. Ce procédé de verre trempé inspiré de la fabrication de l’acier inoxydable a été mis au point à La Chapelle-Saint-Mesmin par Saint-Gobain en 1939, cinq ans après avoir racheté la verrerie. Le succès est vite au rendez-vous. Dès les années 1960, les verres et assiettes Duralex, résistants et bon marché, se retrouvent sur toutes les tables de cantine en France comme à l’étranger.

L’aventure Saint-Gobain dure jusqu’en 1997, date à laquelle le groupe français cède la marque à l’Italien Bormioli Rocco & Figlio. L’entreprise est restée bénéficiaire jusqu’en 2002 avant d’entrer dans une zone de turbulence. L’année suivante, Bormioli qui veut se restructurer annonce son intention de fermer la verrerie de Rive-de-Gier. Sous la pression de la population et des pouvoirs publics, le groupe opte pour une solution moins coûteuse du point de vue social et financier en cédant l’intégralité de sa branche verre de table à l’un de ses anciens cadres, Pierre-André Froger, associé à deux investisseurs grec et turc.

RECUL DES VENTES

Sept mois après la reprise, effective au 1er novembre 2004, l’entreprise souffre de sérieux problèmes de trésorerie. "Le président nous a fait part du désistement d’une banque qui devait participer au tour de table lors de la reprise et apporter cinq millions d’euros" , a précisé M. Colichet. Ce manque de fonds a été aggravé par le recul des ventes, qui seraient en retrait de moitié par rapport aux prévisions du premier trimestre 2005 selon les syndicats. La production, copiée par la concurrence, est commercialisée à 80 % à l’exportation, notamment au Moyen-Orient et en Asie.

A l’heure du dépôt de bilan, les deux sites se retrouvent dans des situations assez différentes. L’usine de La Chapelle-Saint-Mesmin est jugée plus rentable que celle de Rive-de-Gier car plus mécanisée. Déjà menacés il y a deux ans, les salariés du site de la Loire s’inquiètent d’autant plus que la direction leur avait annoncé pour cet été un investissement de 2 à 3 millions d’euros pour l’acquisition d’un nouveau four. "Nous nous attendons à une restructuration. Mais il faut que ce four soit effectivement refait, c’est essentiel pour la pérennité du site et c’est la seule manière de ramener la confiance des salariés" , a déclaré André Perez, représentant CGT.

Le président Pierre-André Froger, qui a refusé de s’exprimer, doit trouver de nouveaux partenaires financiers. Mais il lui faut agir vite. Le tribunal lui a donné rendez-vous début septembre pour un nouvel examen de la situation.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !