Liste des auteurs

E.ON toujours en guerre contre la CGT

mardi 30 juin 2015 par CGT Centrale Gardanne

En 2014, les travailleurs de la Centrale de Gardanne ont mené un conflit de 6 mois pour le maintien de l’emploi et l’amélioration des conditions de départs des plus anciens. Si ces 6 mois de grève se sont soldés par une victoire, le déroulement du conflit s’est fait sous de nombreuses attaques par la direction sur les travailleurs et sur la CGT.

Parmi ces attaques, une fût particulièrement basse et violente. En effet, dès les premières semaines de grève la direction avait lancé des mesures de licenciement sur les 2 Secrétaires Généraux du Syndicat CGT de la Centrale de Gardanne.

À la fin du conflit et malgré tous les recours possibles, les licenciements ont été refusés par l’administration. Une victoire de plus pour les travailleurs et la CGT qui prouve, si besoin en était, que la mobilisation, la lutte et la solidarité des travailleurs organisés paye.

Mais une telle victoire n’est pas du goût d’une direction vile, prête à toutes les bassesses pour assouvir son désir d’asservir les travailleurs. En effet, aujourd’hui, et 1 an et demi après le début des procédures de licenciement, le Secrétaire Général adjoint du Syndicat CGT Centrale de Gardanne se voit une nouvelle fois attaqué personnellement dans le cadre de son activité syndicale.

Alors que nous pensions ces dossiers définitivement clos, notre camarade Nadir vient de recevoir une convocation de première comparution par le juge d’instruction l’informant qu’il envisage une mise en examen suite à des allégations de l’ancien directeur de la Centrale de Gardanne. La convocation est pour le 6 juillet 2015 et nous vous tiendrons informer des suites à donner.

La direction ne fera croire à personne qu’elle n’est ni à la manœuvre ni au courant de cette attaque au pénal. La plainte de l’ancien directeur avait été posée sur consigne de la direction générale et le dossier qu’il utilise contre notre camarade n’est autre que celui de la direction pour les procédures de licenciement.

Un tel acharnement, s’il ne relève pas de la folie, relève bien de l’idéologie.

Le DRH de l’entreprise nous l’affirmait lui même pendant le conflit de 2014, les licenciements étaient un objectif opérationnel pour atteindre l’objectif de guerre : affaiblir la CGT et le rapport de force et museler les travailleurs !!

Aujourd’hui encore rien n’a changé, leurs objectifs sont toujours d’actualité.

Le capital s’attaque par tous les moyens aux travailleurs

Après avoir tout tenté en 2014 pour détourner les travailleurs de leurs revendications, E.ON avait du se résoudre à laisser cette victoire aux travailleurs. Mais la défaite leur a laissé un goût amer et aujourd’hui le capital tente une nouvelle revanche.

Ne nous trompons pas !! Cette nouvelle attaque n’est certainement pas dénuée de sens. La situation doit être analysée dans son ensemble en tenant compte du retard du projet Biomasse, des annonces pessimistes sur l’avenir de la Tranche 5 ou encore du processus de division du groupe E.ON où la Snet va se retrouver dans "la branche pourrie".

De plus, la concordance des dates est encore au rendez vous. La convocation au TGI arrive pendant une longue période d’arrêt de la Tranche 5 et à la veille des vacances d’été. Mais évidemment, encore une fois nous devrions croire nos patrons qui prétendent n’y être pour rien !!

Foutaises !!

Le syndicat CGT et les travailleurs ne se laisseront pas, cette fois encore, détourner de leurs revendications.

Nous nous sommes battus pour garantir le maintien des emplois sur le site et nous avons gagné !!

Les emplois gagnés par la lutte en 2014 ne sont pas encore tous pourvus et la CGT mettra tout en œuvre pour que ces embauches statutaires à la Centrale de Gardanne reviennent à ceux qui se sont battus pour les obtenir.

La CGT continuera à participer activement à toutes les négociations en cours et à venir pour défendre l’intérêt des travailleurs.

Aucun compromis !! Les travailleurs ne lâcheront rien !!

Le capital a par nature un appétit avide qu’il nourrit par ses attaques incessantes sur le monde du travail. Mais nous, les travailleurs, menons une lutte des classes et cette lutte mènera tôt ou tard le capital à manger son dernier repas !! Cette lutte passe en premier lieu par la défense de nos délégués et aujourd’hui l’attaque portée sur notre Secrétaire Général adjoint doit réveiller la fureur des travailleurs !!

Lundi 6 juillet 2015, notre camarade devra se présenter au TGI et la CGT de la Centrale de Gardanne avec les travailleurs en grève seront présents en rassemblement afin de le soutenir et de faire cesser ces attaques dignes des périodes fascistes !!

LUNDI 6 JUILLET 2015

RASSEMBLEMENT DEVANT LE TGI D’AIX EN PROVENCE A 9h00

DÉPART COLLECTIF : 8H30 A LA CENTRALE DE GARDANNE

Ceux qui vivent sont ceux qui luttent !

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !