Liste des auteurs

LUC PEILLON | Libération le 19.05.2009

EDF, GDF Suez, RTE… avec l’énergie du désespoir

mardi 19 mai 2009 par Luc PEILLON
Mobilisation aujourd’hui des agents pour une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail sur fond de crise identitaire.

La France plongée dans le noir ? C’est la dernière menace, à peine voilée, agitée par certains responsables syndicaux des industries électriques et gazières, en conflit depuis huit semaines, et dont les troupes militantes frisent la crise de nerfs. « En touchant à des lignes de 400 000 volts, vous déséquilibrez le réseau, et alors c’est rideau sur la France, voire une partie de l’Europe », confie Jean-Paul Nembi, secrétaire fédéral à FO énergie. A défaut d’en arriver à cette extrémité, le pays devrait connaître aujourd’hui une nouvelle journée d’action nationale, ponctuée de manifestations et d’actions diverses, dont « des coupures ciblées sur les Medef territoriaux et les préfectures », explique à Libération Marie-Claire Cailletaud, responsable à la fédération CGT énergie.

« Socle social ». Après deux mois d’agitation sociale - pour une augmentation de salaires de 5 %, une prime de 1 500 euros, et l’arrêt des externalisations de certaines activités (dont les astreintes au sein d’ERDF GRDF) -, les négociations sont au point mort. Un accord a été signé chez RTE (Réseau de transport d’électricité) et les directions d’EDF SA (chargé de la production), d’ERDF et GRDF (distribution) et de GDF Suez, ont donné aux organisations syndicales jusqu’à mercredi pour accepter leurs propositions. Mais même signés par certains syndicats, rien n’indique que ces accords d’entreprises mettront fin au malaise. « Il n’y aura pas de sortie de conflit sans réouverture des négociations de branche », insiste Jean-Paul Nembi, de FO. Même ton à la CGT, où l’on dénonce la volonté du patronat derenvoyer la faute sur les entreprises pour remettre en cause le statut des électriciens et gaziers, communs depuis 1946 à tous les salariés du secteur, et ce, quelle que soit leur entreprise.

« Dans l’ambiance actuelle de libéralisation de l’énergie, les employeurs aimeraient bien faire sauter le statut commun, explique Force ouvrière. C’est un des enjeux important du conflit actuel. » A la CFDT, on est plus prudent : « A moyen terme seulement, le patronat aimerait mettre fin au statut, mais pour l’heure, il en profite encore », confie Marie-Hélène Gourdin, de la fédération chimie-énergie. Elle estime cependant que « le socle social commun à tous les salariés, ciment d’une profession, est en passe de voler en éclat, et rien n’est fait pour le remplacer ».

Lancé sur des questions salariales, le conflit tourne à la crise d’identité. Une perte de repères pour les électriciens et gaziers, alimentée par les incohérences du secteur, qui voit cohabiter un statut commun à tous les salariés, mais au sein d’entreprises différentes, donc concurrentes entre elles, mais détenues, pour tout ou partie, par le même actionnaire : l’Etat. Summum de l’incohérence, ERDF GRDF, dont 95 % des 45 000 salariés font partie d’un même service, tout en étant chapeautés par deux directions différentes. Dernier élément de contexte, enfin, la situation financière de la filière : près de 6 milliards d’euros de bénéfices pour GDF Suez en 2008, 3 milliards pour EDF. « Il n’est pas normal que l’on n’en profite pas », estime FO.

« Très mal ». Outre les bénéfices, ce sont aussi les revenus des dirigeants qui exaspèrent salariés et syndicalistes. Le vice-président de GDF Suez, Jean-François Cirelli, a vu sa rémunération augmenter de 180 % en 2008, passant de 460 000 à 1 297 000 euros. Celle de Pierre Gadonneix, patron d’EDF, aurait augmenté de 25 %, selon le Parisien, passant de 760 000 à 900 000 euros. « Ils veulent rattraper les patrons du CAC 40, quand nous, on nous propose 0,3% d’augmentation ! s’insurge Yann Cochin, de SUD. Sur le terrain, les salariés le prennent très mal. » Et devraient encore le prouver aujourd’hui.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !