Liste des auteurs

Une dépèche Reuters 23 septembre 2005

EDF pourrait céder tout ou partie de ses 95% dans Light

vendredi 23 septembre 2005

PARIS - EDF a mandaté la banque d’affaires Goldman Sachs pour examiner les options concernant sa filiale brésilienne en difficultés Light, détenue à 95%.

"On a missionné la banque Goldman Sachs pour étudier toutes les solutions possible pour l’avenir de Light - dont notamment un désengagement partiel ou total de notre participation", a déclaré une porte-parole de EDF.

L’accord de la banque de développement brésilienne BNDES au programme de recapitalisation de Light, le premier distributeur d’électricité de l’Etat de Rio de Janeiro, ouvre la voie à un examen des différentes options s’offrant à EDF, a-t-elle expliqué.

La société surendettée souffre d’un manque à gagner découlant des factures impayées et des détournements d’électricité dans les bidonvilles de Rio. Ce piratage explique pourquoi EDF n’a jusqu’à présent pas trouvé acheteur pour sa participation, soulignent les analystes.

"Ce n’est pas vraiment nouveau (qu’ils souhaitent vendre) Les gens vont en profiter pour jouer l’action. Le processus prendra du temps", estime Victor Souza, analyste chez BES à Rio.

Le piratage porte sur environ 17% de la production annuelle de Light, soit un manque à gagner de l’ordre de 500 millions de reais (217 millions de dollars) par an.

EDF, qui prépare son introduction en Bourse d’ici la fin de l’année, a annoncé son intention de concentrer ses investissements sur l’Europe et la Chine. Le groupe a commencé à se désengager de ses actifs latino-américains déficitaires. Le mois dernier, il a vendu une participation de 65% dans le distributeur argentin Edenor à l’Argentine, pour n’en conserver que 25%.

Light avait été acquis en 1996 par EDF.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !