Liste des auteurs

Un article de B.T. paru dans le figaro du 11 mars 2005

Emploi des seniors : les premières pistes

vendredi 11 mars 2005 par admin

Le spectacle des manifestations et de l’inquiétude affichée hier par les salariés pourrait faire croire que les ponts sont coupés entre syndicats et patronat. Pas du tout. En attendant de se retrouver le 18 à l’invitation de Jean-Louis Borloo, le ministre de la Cohésion sociale, pour parler salaires et faire le point de la situation au niveau des branches, syndicats et patronat se sont retrouvés entre eux, en fin d’après-midi, au siège du Medef.

Il s’agissait d’entamer les négociations sur l’emploi des seniors, avec un objectif cité d’emblée par le chef de la délégation patronale, Denis Gautier-Sauvagnac : porter de 37% actuellement à 50% le taux d’emploi des plus de 55 ans.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le 8 avril, ce premier tour de table a permis à chaque délégation d’exprimer ses priorités et ses positions de départ.

La CFDT a ainsi plaidé pour « une sécurisation des parcours professionnels » insistant notamment sur le bilan de carrière à 45 ans, en s’appuyant sur le bilan de compétences et la validation des acquis de l’expérience (VAE). Favorable, comme FO, aux départs à la retraite progressifs, la CFDT a aussi demandé qu’en pareil cas l’activité partielle donne lieu à des cotisations retraite financées à taux plein par l’employeur.

FO et CGT ont également insisté sur l’aménagement des postes de travail et sur la formation, la CFE-CGC suggérant de son côté de développer le tutorat. Côté syndical, seule la CFTC a souhaité discuter de la contribution Delalande dont l’Insee vient de montrer qu’elle pénalisait l’embauche de salariés âgés plus qu’elle ne limitait leur licenciement.

Une demande relayée par le patronat qui a également cité, parmi les pistes à creuser, celle de « neutraliser les seniors dans le calcul des seuils sociaux » (l’embauche d’un senior dans une entreprise de 49 personnes, par exemple, ne ferait pas passer la barre de 50), la réforme des mécanismes de cumul emploi retraite, et l’abaissement des coûts salariaux. Le Medef a ainsi suggéré une « révision des dispositifs d’attribution de primes d’ancienneté », et la création de « contrats seniors », à cotisations sociales allégées. Une proposition qui s’adresse davantage à l’Etat...

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !