Liste des auteurs

Article de Rémi Barroux paru dans Le Monde du 10.11.06

En France, de plus en plus de chômeurs attirés par la création d’entreprise

vendredi 10 novembre 2006 par Rémi Barroux

Pascaline Dorier a la voix mal assurée lorsqu’elle présente son projet de création d’entreprise. Cette femme de 55 ans sollicite l’aide de la quinzaine de stagiaires qui, comme elle, vont être formés, pendant trois mois, à la création d’entreprises par la Boutique de gestion Paris Ile-de-France. "Je voudrais développer une activité d’esthéticienne à domicile, gommage, épilation, etc., mais je souhaiterais cibler les jeunes ou futures mamans", explique Mme Dorier. Quelques instants auparavant, Stéphane Gravelle, 38 ans, présentait son idée de "port à sec pour bateaux en bord de mer". L’imagination du groupe fut sans limites : "Il faut offrir le lavage des bateaux", "louer des frigos et préparer des paniers-repas", "organiser la navette avec la gare ou l’aéroport"...

Pour Jean-Guy Arpin, le directeur de l’association, "c’est une démarche d’accompagnement qui doit permettre aux stagiaires de valider leur projet". La difficulté est de les aider à évaluer leurs compétences à devenir chef d’entreprise. Un étage au-dessus, l’association propose sa "couveuse". Là, depuis 2000, on permet aux "porteurs de projet de valider l’existence d’un marché, leurs compétences et leurs envies, avant de s’immatriculer et de se lancer en vrai", dit M. Arpin. "Il faut trois ou quatre collections à une styliste pour se faire connaître. Durant ce temps, il lui faut payer les charges, la réalisation des modèles, sans savoir ce que cela donnera." Alors, la couveuse offre ses services de gestion, la possibilité de commercer légalement sans avoir d’immatriculation. Le séjour moyen en couveuse est de dix mois, indique M. Arpin, qui se rappelle les nombreux succès, les échecs aussi.

LES DISPOSITIFS D’AIDE RENFORCÉS

En 2005, la Boutique parisienne, membre du Réseau national des boutiques de gestion, a accompagné 8 154 porteurs de projet et 246 "entrepreneurs à l’essai". Selon les statistiques de l’association, "1 402 entreprises ont été créées ou reprises et 2 626 emplois générés". L’Unedic, dans le cadre d’un appel d’offres aux organismes privés, a confié à la Boutique francilienne l’accompagnement de 500 repreneurs-créateurs d’entreprise. Une politique suscitée aussi par le gouvernement qui a décidé de renforcer les dispositifs d’aide à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi.

Cet engouement est confirmé par l’Insee, qui a rendu public, jeudi 9 novembre, le Portrait social de la France. Selon l’institut de statistiques, si la part des non-salariés a diminué nettement depuis 1990, notamment les artisans qui sont passés de 750 000 en 1990 à 650 000 en 2005, on a assisté à une reprise, ces trois dernières années, et à l’essor des professions libérales, de 250 000 à 310 000 en quinze ans. Les créations d’entreprise sans salarié sont en augmentation, + 33 % depuis 2002, et le nombre des bénéficiaires des dispositifs d’aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d’entreprises (ACRE) a plus que doublé en trois ans. Et, selon l’Insee, les chômeurs ont "trois fois plus de chances de devenir non-salarié qu’un travailleur".


6,2 % de la population vit sous le seuil de pauvreté

Le nombre de pauvres a légèrement diminué en 2004, d’après le Portrait social de la France, rendu public jeudi 9 novembre par l’Insee. Quelque 3,63 millions de personnes étaient sous le seuil de pauvreté (657 euros par mois pour une personne seule), soit 6,2 % de la population, contre 6,3 % il y a trois ans.

Par ailleurs, les lieux d’accueil du Secours catholique ont reçu 689 500 familles ou personnes seules "en situation de pauvreté", en 2005, contre 650 000 en 2004, selon le bilan statistique annuel de l’association, diffusé jeudi.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !