Liste des auteurs

La Tribune.fr - 26/03/07

Endesa : Enel-Acciona s’engagent à offrir plus qu’E.ON

lundi 26 mars 2007
Le groupe allemand qui convoite son concurrent espagnol Endesa a relevé son offre de 38,75 euros par action à 40 euros, valorisant le groupe à 42,3 milliards d’euros. Le conseil d’administration d’Endesa recommande cette offre. Même si, dans la foulée, le tandem Enel-Acciona s’est engagé à offrir au moins 41 euros, soit une offre de 43,4 milliards. E. ON lance deux recours pour contrer Enel et Acciona. Il les accuse d’avoir fait de fausses déclarations.

C’est une vraie guerre de communiqué que se livrent les groupes qui veulent s’emparer d’Endesa, premier électricien espagnol. Convoité depuis plus d’un an maintenant par son concurrent allemand, E.ON, ce dernier a décidé de relever ce matin son offre. Il propose désormais 40 euros par action Endesa contre de 38,75 euros précédemment.

L’offre court jusqu’au 3 avril en Espagne et jusqu’au 6 avril aux Etats-Unis, précise le groupe dans un communiqué. E.ON a également annoncé qu’il pourrait intenter des poursuites judiciaires contre les deux actionnaires principaux d’Endesa, Enel et Acciona.

Le conseil d’administration d’Endesa a annoncé ce lundi après-midi qu’il recommandait l’offre d’E.ON. Pourtant, quelques heures plus tôt, le tandem Enel-Acciona a fait savoir qu’il lancera dès que possible une OPA sur Endesa à un prix qui ne sera pas inférieur à 41 euros par action, soit un euro de plus que le nouveau prix proposé par EON lundi matin. Ce prix de 41 euros par action valorise Endesa à 43,4 milliards d’euros.

Les deux groupes prévoient de créer une holding pour gérer le numéro un espagnol de l’électricité, selon ce "projet de gestion commune d’Endesa" communiqué lundi par Acciona à l’autorité boursière espagnole (CNMV). Toutefois cette offre ne pourra pas être lancée rapidement. L’autorité boursière espagnole (CMNV) a fait savoir vendredi que les deux alliés n’auront pas le droit de formuler une offre avant au moins six mois.

En effet, la CNMV estime qu’une telle offre serait illégale pour le moment, au vu de la réglementation boursière. Elle ne pourra donc intervenir qu’au moins six mois après la clôture de l’OPA d’E.ON, prévue pour s’achever le 29 mars. Ce qui reporterait l’offre Enel/Acciona au 29 septembre au plus tôt. L’autorité des marchés boursiers espagnols (CNMV) a déclaré lundi qu’elle annoncerait demain soit mardi matin avant l’ouverture de la Bourse sa décision quant au projet d’offre communue d’Acciona et d’Enel.

Avec cette nouvelle déclaration, Enel-Acciona est bien décidé à faire monter les enchères. Que va faire E.ON ? Soit il relève une nouvelle fois son offre, soit il décide de jeter l’éponge. Si tel est le cas, le cours d’E.ON pourrait être très chahuté à la Bourse de Francfort et de New York. Il y a quelques semaines, le président du Directoire d’E.ON avait clairement déclaré que le dossier Endesa était vital pour l’avenir de son groupe. Si l’opération échouait, Wulf Bernotat (58 ans) aurait du mal à voir son mandat de président du directoire être renouvélé.

En attendant, E.ON lance des recours tous azimuts pour contrer Enel et Acciona. Il a en effet déposé lundi deux recours en Espagne et aux Etats-Unis contre ses concurrents. Il veut les obliger à revendre leurs titres dans la société espagnole et les empêcher d’en racheter. E.ON a déposé un premier recours devant le gendarme espagnol de la Bourse (CNMV), réclamant l’ouverture d’une procédure pour "perturbation du marché, infraction envers le droit des acquisitions et délit d’initié" contre Enel et Acciona.

Dans ce cadre, E.ON exige que "Acciona et Enel soient obligés à vendre leurs titres Endesa et que d’autres achats d’actions leur soient interdits". E.ON a déposé un deuxième recours devant un tribunal new-yorkais pour non-respect des obligations de communication. Il accuse Enel et Acciona d’avoir fait de fausses déclarations et veut là encore qu’il leur soit interdit d’acheter des titres supplémentaires d’Endesa.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !