Liste des auteurs

Un communiqué commun CGT et FNME CGT

GARANTIR L’AVENIR DE LA SNET

samedi 17 septembre 2005 par FNME-CGT, Confédération Générale du Travail (CGT)

Une OPA agressive vient d’être lancée par Gas Natural et Iberdrola sur Endesa, entreprises espagnoles en concurrence sur la plaque Européenne.

La SNET, héritière des Charbonnages De France, entreprise de production d’électricité et de recherche, implantée sur le territoire français, détenue majoritairement par Endesa depuis 1 an, est au centre de la tourmente. Si l’OPA aboutissait, Endesa serait cédée au plus offrants.

Les salariés de cette entreprise sont à nouveau pris en otage par cette manœuvre politico-financière qui se réalise dans l’opacité la plus complète.

Après 10 ans de lutte et d’intervention de la CGT, cette entreprise vient d’annoncer sa volonté d’investir 1,5 milliard € dans des moyens de production diversifiés et la rénovation des centrales existantes. Ceci pour renouveler les tranches arrivées en fin de vie, contribuer à l’équilibre offre demande sur le territoire national et répondre aux nouvelles normes environnementales.

Cette OPA se traduirait par le gel de ce projet de développement industriel ce qui va générer une fragilisation du système électrique avec tous les risques de coupures que cela peut entrainer pour l’ensemble des usagers du pays.

Par ailleurs, le manque de moyens de production pour assurer l’équilibre offre/demande en France renforce la tendance d’augmentation des prix de l’électricité. Les Français vont devoir à nouveau payer la facture.

En Europe durant les 2 dernières années, 100 milliards € ont été engloutis dans des opérations de fusion/acquisition sans que cela ne crée un seul MW supplémentaire sur le réseau ou 1€ de plus pour la recherche. L’argent des citoyens d’Europe est dépensé dans une course au gigantisme financier, dans un monopoly lourd de conséquences pour les peuples.

Pour la CGT d’autres défis beaucoup plus importants devraient mobiliser les industriels : la dépendance énergétique de l’Europe, la sécurité d’approvisionnement, la protection de l’environnement, l’optimisation du système énergétique.

Concernant l’OPA sur Endesa et ses conséquences, la CGT condamnera fermement toutes les orientations qui se traduiraient par l’exacerbation de la concurrence sur le territoire national. Elle demande une intervention claire et immédiate des pouvoirs publics et respectueuse des engagements antérieurs.

Déclaration de la CGT et de la FNME- CGT (Fédération nationale des mines et de l’énergie)

Contact presse :
- Maurice MARION ( 01 56 93 27 12 ou 06 72 75 20 96
- Eric ROULOT( 01 56 93 27 36 ou 06 82 66 83 61
Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !