Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 17.05.2008

GDF-Suez : la CGT veut "une négociation sur les garanties collectives" avant la fusion

mercredi 21 mai 2008

La CGT de Gaz de France a demandé au PDG du groupe l’"ouverture immédiate d’une négociation sur les garanties collectives et individuelles des salariés", alors qu’un document commandé par le comité central de l’entreprise prédit que le futur géant de l’énergie souffrira d’un "handicap insurmontable" face à son rival EDF.

La CGT de Gaz de France a demandé vendredi au PDG du groupe l’"ouverture immédiate d’une négociation sur les garanties collectives et individuelles des salariés", notamment sur l’emploi, dans l’éventualité de la fusion avec Suez, a-t-on appris samedi 17 mai de source syndicale.

La procédure d’information/consultation, en cours au comité central d’entreprise (CCE) de Gaz de France sur le projet de fusion avec Suez, "est toujours marquée par l’absence de réelle visibilité sur le devenir des salariés", juge la Fédération Mine-Energie de la CGT, dans une lettre adressée à Jean-François Cirelli, PDG de Gaz de France, et dont l’AFP a obtenu une copie.

Pas de "chèque en blanc"

Le syndicat explique que "certes des propositions ont été faites sur les garanties sociales et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences", mais ces propositions de la direction "ont la forme d’un projet d’accord à négocier après la fusion", ce qui "constituerait un chèque en blanc sur les questions sociales".

Estimant qu’elle "ne peut accepter que les personnels soient sans visibilité sur les conséquences sociales et les garanties individuelles et collectives qui seraient les leurs", la CGT "demande officiellement l’ouverture immédiate d’une négociation" sur ces garanties.

La CGT se dit "prête à participer, dès le début de la semaine prochaine à cette négociation, sans préalable", qui devra porter notamment sur l’application du statut avantageux des Industries électriques et gazières (IEG) à tous les salariés du groupe fusionné, la garantie "du volume et de la localisation de l’emploi", les "garanties liées à la sécurité de l’emploi, à la mobilité fonctionnelle et aux changements de lieu de travail", et "la représentation des salariés au conseil d’administration du groupe fusionné et de ses filiales".

Prédiction d’un échec

Un rapport économique, commandé par le comité central d’entreprise (CCE) de Gaz de France à un cabinet d’expertise, a prédit l’échec de la fusion GDF-Suez, qui souffrira d’un "handicap insurmontable" face à son rival EDF, a révélé samedi Aujourd’hui en France/Le Parisien.

Le rapport, qui met aussi en avant le problème des tarifs réglementés, seulement proposés par EDF, et de leur écart avec les prix libres, a été discutée en CCE jeudi et vendredi.

Le CCE, qui se réunit le 26 mai, doit désormais donner son avis sur le projet de fusion, qui devra ensuite être entériné par les assemblées générales des actionnaires des deux groupes. (AFP)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !