Liste des auteurs

Perrine Créquy, avec AFP | Le Figaro le 2.10.2007

Gazprom menace l’Ukraine

mercredi 3 octobre 2007 par Perrine Créquy

Le géant gazier russe menace l’Ukraine de réduire ses livraisons de gaz. Gazprom indique que Kiev lui doit 1,3 milliard de dollars. Il a lancé un ultimatum pour la fin du mois.

L’Ukraine est un mauvais payeur régulier, selon Gazprom. Dans un communiqué publié aujourd’hui, le gazier public russe évoque une dette de 1,3 milliard de dollars. Il menace donc de limiter ses livraisons de gaz si le pays ne règle pas la facture avant la fin du mois.

Gazprom assure que "la question du remboursement a été plusieurs fois posée aux dirigeants ukrainiens" mais il estime qu’ "aucune action réelle n’a été entreprise" pour solder le contentieux. Le géant russe espère maintenant "une solution constructive".

De son côté, la société publique ukrainienne Naftogaz accueille cet avertissement avec surprise. Son porte-parole Olexi Fiodorov déclare ce soir "ne pas comprendre d’où sort ce chiffre". Il promet que la situation sera examinée. Il s’agirait en fait d’impayés auprès de RosUkrEnergo, une société intermédiaire dont Gazprom détient la moitié du capital, et dont Naftogaz possède l’autre moitié.

L’ultimatum de Gazprom intervient alors que le suspense demeure sur le résultat des élections législatives ukrainiennes, qui se sont tenues dimanche dernier. Selon certains analystes ukrainiens, cette menace pourrait viser Ioulia Timochenko, l’aspirante au poste de Premier Ministre qui est peu appréciée de Moscou.

Gazprom a déjà réduit les approvisionnements en gaz de l’Ukraine début janvier 2006. Il avait ainsi contraint le pays à accepter sa nouvelle grille tarifaire, indiquant des prix quatre fois plus élevés. Plus récemment le géant russe du gaz a mené un bras de fer avec le Bélarus, qui a lui réglé sa facture en août dernier.

Si Gazprom décide de refermer les robinets de gaz, l’Europe pourra être pénalisée par répercussion. 80% du gaz consommé par les pays de l’Ouest transitent en effet par l’Ukraine. La Commission Européenne appelle donc ce soir à "un règlement rapide" de la crise.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !