Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec Reuters | 19.10.06

Hôtels-restaurants : le gouvernement veut une renégociation "immédiate"

jeudi 19 octobre 2006

La fin des 39 heures crée un vide juridique pour plus de 800 000 salariés et leurs employeurs : la profession peut aussi bien basculer dans le régime des 35 heures que revenir à un décret de 1999 fixant la durée hebdomadaire du travail à 43 heures.

Pour trouver une solution rapide, Dominique de Villepin a appelé, jeudi 19 octobre, à l’ouverture "immédiate" de nouvelles négociations dans l’hôtellerie-restauration à la suite de l’annulation par le Conseil d’Etat de l’accord de 2004 sur les 39 heures.

"Le soutien aux PME est une des priorités de l’action gouvernementale. Le secteur des hôtels-cafés-restaurants joue un rôle déterminant pour développer l’emploi, l’activité économique, le tourisme", a déclaré le premier ministre. "Le gouvernement appelle à l’ouverture immédiate de nouvelles négociations entre les partenaires sociaux", a déclaré le premier ministre, précisant qu’elles devaient "porter notamment sur les heures travaillées, une nouvelle grille salariale et les congés payés".

Le président du groupe UMP à l’Assemblée, Bernard Accoyer, a annoncé jeudi soir que son groupe allait déposer des amendements dans le cadre à la fois du projet de loi de finances et du projet de financement de la sécurité sociale (PLFSS). "Il nous appartient d’agir pour préserver l’avenir de ces entreprises et sauvegarder les nombreux emplois dans ces secteurs particulièrement sensibles", souligne Bernard Accoyer.

L’Union des métiers et de l’industrie de l’hôtellerie (UMIH), principale organisation patronale, a répondu qu’elle "réfléchissait" à l’ouverture de négociations. "En attendant, on va dire à nos adhérents de ne rien changer", a déclaré son président, André Daguin. Il a affirmé être prêt à présenter une nouvelle grille salariale "basée sur les 35 heures", ce qui représente pour le patronat le "moins cher du moins cher".La CGT va, de son côté, écrire la semaine prochaine au ministère du travail pour lui demander d’organiser une réunion patronat-syndicats.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !