Liste des auteurs

Leïla de Comarmond | Les Echos du 13.11.2012

Implantation syndicale : la CGT et la CFDT loin devant les autres

mardi 13 novembre 2012 par LEÏLA DE COMARMOND
Le ministère du Travail a présenté aux syndicats des premières données tirées de la compilation des élections professionnelles.

69 % des salariés qui travaillent dans une entreprise où il y a des syndicats sont au contact de représentants de la CFDT et 67 % de ces mêmes salariés sont au contact de représentants de la CGT. Cette proportion est de seulement 54,8 % pour Force ouvrière et chute à 40,2 % pour la CFTC. La CGC arrive ensuite à 25,5 % (mais 75,1 % chez les cadres et 49,9 % chez les techniciens et agents de maîtrise). L’Unsa n’est pas très loin, à 19,6 %, devant Sud et ses 15,5 %. Implantations différentes

Telles sont les informations que le ministère du Travail, et plus précisément sa Direction générale du travail, vient de transmettre aux confédérations. Ces données arrêtées au 1 er octobre, que « les Echos » se sont procurées, sont tirées de la compilation des procès verbaux d’élections dans les entreprises de plus de 10 salariés déjà déposés à l’administration pour le cycle des scrutins courant depuis le 1 er janvier 2009. Les mêmes procès verbaux vont servir à mesurer la représentativité des organisations syndicales dans le cadre de la réforme de 2008. Elles portent sur un effectif de 8.471.763 salariés ayant pu voter pour au moins un candidat syndiqué lors des élections professionnelles organisées par leur employeur.

La CFDT et la CGT se retrouvent dans un mouchoir de poche, mais les caractéristiques de leur implantation diffèrent. Si l’une comme l’autre sont présentes dans près d’un établissement sur deux (contre un tiers pour FO), elles ne sont pas également au contact des différentes catégories de salariés. La CFDT est présente dans une proportion égale auprès des ouvriers comme des techniciens et agents de maîtrise ou des cadres (autour de 70 % des salariés inscrits sur les listes électorales). En revanche, la CGT est plus présente auprès des ouvriers (74,3 %) que des techniciens et agents de maîtrise (63,3 %) et des cadres (59,1 %). FO a un profil similaire à celui de la CFDT, mais un cran en dessous (55 % à 60 %).

Il est impossible à ce stade d’en déduire une quelconque mesure de l’audience, mais il n’y a pas de secret : plus on est implanté largement, plus le résultat sera élevé. Les données du ministère du Travail maintiennent le suspense sur qui, de la CGT ou de la CFDT, est la première organisation syndicale française en termes d’audience.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !