Liste des auteurs

Article de Paul Falzon paru dans L’Humanité le 6 décembre 2006

L’UE invitée à lever ses protections commerciales

jeudi 7 décembre 2006 par Paul Falzon
Union européenne . Sous prétexte de s’adapter à la mondialisation, le commissaire Mandelson remet en cause les protections antidumping.

Peter Mandelson est sur tous les fronts. Le commissaire européen au Commerce extérieur a demandé hier un mandat pour négocier des accords bilatéraux avec cinq partenaires (Corée du Sud, Inde, ASEAN, Pays andins, Amérique centrale), confirmant qu’il souhaite accélérer la réorientation de la politique européenne en la matière. La stratégie de Mandelson peut se comparer à celle que les États-Unis mettent en oeuvre depuis plusieurs années : favoriser les accords bilatéraux et régionaux avec des acteurs politiques isolés pour contourner le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), où l’UE et les États-Unis se heurtent au refus collectif des pays du Sud de libéraliser leur marché des services, du moins sans contrepartie sur l’agriculture. Le commissaire pourrait obtenir un feu vert des 25 dès lundi prochain, même si l’abandon de la doctrine dite multilatéraliste reste un sujet de débat parmi les États membres.

L’autre gros dossier sur lequel planche le Britannique concerne les protections antidumping, antisubvention et de sauvegarde. C’est cet arsenal de défenses commerciales qui a permis à l’UE de limiter, à partir de 2005, les importations chinoises de textile et de chaussures - des secteurs où les destructions d’emplois sont massives dans l’UE. Mandelson appelle l’Union européenne à réformer ces instruments, pour aller vers plus de libéralisme. Prenant prétexte des « nouvelles réalités de la mondialisation », le commissaire affirme que les protections commerciales sont un frein à la compétitivité. Il souligne que de nombreuses entreprises de l’Ancien Continent « produisent maintenant des biens en dehors de l’UE pour les réimporter dans l’UE », et tombent ainsi sous le coup des quotas. En bref, il faudrait laisser le champ libre aux industries européennes qui ont choisi de localiser leur production dans des pays à bas coûts.

Mandelson juge aussi qu’amoindrir les barrières douanières irait dans « l’intérêt des consommateurs » en raison des baisses de prix annoncées. Une logique libérale qui se heurte encore aux stratégies de la grande distribution, qui a maintenu des prix élevés pour conforter ses marges. Les propositions du commissaire feront l’objet d’un débat jusqu’en mars, date à l’issue de laquelle la Commission décidera quelles réformes elle soumettra aux vingt-cinq.

OMC. Le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, a dit hier encore croire que le cycle de Doha pourrait être conclu avant la fin 2007. Peter Mandelson a, sur le sujet, proposé une « réunion restreinte » aux grandes puissances en janvier 2007.

Paul Falzon

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !