Liste des auteurs

Un article de Anne Michel paru dans Le Monde du 1er juin 2006

L’Unedic "titrise" 1,5 milliard d’euros pour améliorer ses finances

jeudi 1er juin 2006 par Anne Michel

C’est une première dans l’histoire des finances publiques. L’Unedic, le régime d’assurance-chômage géré paritairement par les syndicats et le patronat, a mis en place, le 22 mai, une opération de "titrisation" de 1,5 milliard d’euros, un montant très élevé sur le marché français.

Derrière le terme barbare de "titrisation", se cache un mode de financement moderne, habituellement prisé par les grandes entreprises privées, notamment les assureurs. Il consiste à transformer des créances en titres financiers, vendus aux investisseurs privés sur les marchés.

Dans le cas de l’Unedic, ces créances correspondent à une anticipation de recettes, soit à une partie des cotisations que doit percevoir de manière certaine l’institution, au cours des trois années à venir. Sur le 1,5 milliard d’euros obtenu par l’Unedic, 1 milliard a été apporté par le Crédit agricole, le chef de file de l’opération, via sa banque d’investissement Calyon, et 500 millions par la Société générale.

Pour les dirigeants de l’Unedic, ce mode de financement à moindre coût - la titrisation s’avère moins onéreuse que les emprunts bancaires ou les émissions d’obligations - est opportun, alors que le régime d’assurance chômage traverse une passe financière délicate. Si le déficit de l’Unedic a été stabilisé, il reste abyssal, atteignant le niveau record de 14 milliards d’euros.

Dans ce contexte, la direction générale de l’Unedic a récemment reçu mandat de son conseil d’administration "d’assurer l’accompagnement des besoins de trésorerie à moindre coût, par tous types de produits négociés auprès des institutions financières ou des pouvoirs publics". La présidente CFDT de l’institution paritaire, Annie Thomas, s’estime aujourd’hui satisfaite : "Ce dispositif va permettre d’assurer le service d’indemnisation des chômeurs dans les meilleures conditions possibles", déclare-t-elle.

L’Unedic devant verser, chaque mois, deux milliards d’euros d’indemnités à plus de deux millions de chômeurs, "il n’était pas question que ce déficit puissant interrompe ce service", ajoute Mme Thomas. Selon les dernières estimations, le déficit cumulé de l’Unedic (le stock de la dette) devrait être ramené à 5 milliards d’euros en 2008 et autour de zéro début 2010.

Plus spécialement chargé de l’opération, le directeur général de l’Unedic, Jean-Pierre Revoil, estime pour sa part qu’"un équilibre est désormais trouvé" pour financer le régime, entre l’appel aux marchés financiers (86 %, titrisation incluse) et les emprunts bancaires (14 %). Surtout, revenant sur les conditions de mise en place de la titrisation, M. Revoil estime qu’elle n’aurait pas été possible sans le redressement opéré par l’Unedic. "Les banques nous ont fait confiance, montrant qu’elles étaient convaincues par notre plan d’action", indique-t-il.

François-Xavier Bordeaux, conseiller de Calyon, confirme que rien n’aurait été possible sans "le redressement rapide des comptes de l’Unedic". Estimant que cette opération de titrisation va permettre au régime d’assurance chômage de "passer un moment délicat", M. Bordeaux insiste sur le caractère "novateur" de cette initiative, y voyant une utilisation judicieuse des dernières techniques du marché.

Le banquier souligne, par ailleurs, que tout le monde sort gagnant de cette opération, à commencer par les finances publiques. En effet, cette titrisation n’ayant pas requis la garantie de l’Etat - à la différence des emprunts bancaires -, elle ne sera pas prise en compte pour le calcul des déficits publics au sens de Maastricht.

Selon nos informations, d’autres organismes publics comme la caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco, et même certaines branches de la Sécurité sociale, réfléchiraient à la possibilité de lancer à leur tour de telles opérations de titrisation.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !