Liste des auteurs

Sylvain Cypel | Le Monde le 28.09.2007

L’accord chez GM change la donne pour l’automobile américaine

vendredi 28 septembre 2007 par Sylvain Cypel

Les négociateurs de General Motors (GM) et du syndicat américain United Auto Workers (UAW) ont annoncé, mercredi 26 septembre, après soixante-quatorze jours de négociations et deux jours de grève générale, la signature d’un nouveau "contrat d’entreprise" pour une durée de quatre ans.

La direction du syndicat s’est donnée deux à trois jours avant de rendre public les détails de l’accord, le temps de convaincre ses mandants. Mais d’ores et déjà, de sources concordantes tant chez GM qu’à l’UAW, ses grandes lignes, à quelques nuances près, sont connues.

L’accord prévoit la création d’un fonds de gestion des pensions et de la couverture santé des retraités du constructeur, lequel sera géré par le syndicat. GM lui remettra en quelques années 36,15 milliards de dollars, soit 71 % de son encours actuel vis-à-vis de ses retraités (51 milliards de dollars).

Sur cette somme, 30 milliards seraient déboursés très rapidement pour que, une fois placés par l’UAW, leurs intérêts assurent le paiement des retraites et de santé des 340 000 retraités de la société. De ce point de vue, l’accord va plutôt dans le sens du syndicat. GM, en effet, souhaitait ne pas débourser plus de 65 % de son encours. Cet accord permettra à GM, qui est extrêmement endetté, de nettoyer ses bilans de plus de 51 milliards de dollars d’engagements et de générer 2,5 à 3 milliards de cash-flows annuels dès 2008.

BAISSE DU SALAIRE D’EMBAUCHE

L’accord prévoit aussi, de source syndicale, "le maintien du niveau actuel de l’emploi aux Etats-Unis pour la durée du contrat", soit 74 000 salariés. Dès lors que le syndicat obtenait des garanties sur la pérennité de l’emploi, la direction a exigé des contreparties sur le plan salarial. Elle semble les avoir obtenues.

Les augmentations de salaire seraient remplacées par une prime (non intégrée au salaire) équivalente à 3 % du salaire annuel en première année, 4 % en deuxième et 3 % en troisième. Le salaire à l’embauche, lui, serait fortement abaissé, à 18 dollars de l’heure, se rapprochant de ceux pratiqués par les concurrents nippons des constructeurs américains. Le salaire de base moyen des ouvriers et employés de GM est actuellement de 28 dollars de l’heure, contre moins de 20 chez Nissan et Toyota.

Le job bank (financement des préretraites, à la charge de l’employeur) serait modifié pour accélérer les départs anticipés à la retraite, de façone à favoriser des embauches de salariés jeunes, donc moins coûteux. Plus de 60 % des ouvriers de GM atteindront l’âge de la retraite dans les cinq ans.

Enfin, face à l’explosion des coûts de la santé aux Etats-Unis, le fonds de gestion syndical s’engagerait à améliorer les pensions des retraités, mais leurs propres cotisations d’assurance-maladie augmenteraient également.

Avant même le vote des salariés de GM sur son acceptation, l’UAW devrait engager des négociations avec Ford et Chrysler pour étendre l’accord à leurs entreprises.

Qui a remporté ce long bras de fer ? "D’abord GM", répond Craig Fitzgerald, spécialiste de l’automobile du consultant Plante & Moran à Southfield (Michigan). Même s’il attend de connaître les détails précis du contrat, il calcule que le "fossé concurrentiel" entre GM et ses concurrents nippons - qui, une fois les frais de protection sanitaire et les pensions ajoutés, se situe aujourd’hui aux alentours de 25 dollars de l’heure par salarié - devrait être ramené entre 6 et 10 dollars.

"Si c’est le cas, juge M. Fitzgerald, le gain pour GM est très important. Mais le syndicat est aussi gagnant. Quelle était son alternative ?", demande-t-il, en observant que le propre avenir d’UAW, qui n’est jamais parvenu à s’imposer dans les sites des constructeurs nippons, dépend de celui de l’industrie automobile américaine.

GM, ajoute-t-il, avait un "plan B" en cas de désaccord : "une délocalisation accélérée", entraînant la fermeture de dizaines de ses 82 sites américains sur la décennie à venir.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !