Liste des auteurs

article de Ali Chibani paru dans L’Humanité le 22 aout 2006

L’augmentation des prix plombe le pouvoir d’achat

mardi 22 août 2006 par Ali Chibani
D’après l’INSEE, tout a augmenté ces trois derniers mois. Revue des hausses de prix principales.

Cet été, les prix s’envolent. Et quoi qu’en dise le gouvernement, les hausses cumulées des augmentations traditionnelles de début juillet (titres de transport, communication, santé...) s’ajoutent aux factures de l’essence ou des produits alimentaires qui pèsent sur la consommation des ménages.

Depuis le 9 août, les tarifs de l’électricité pour les particuliers ont augmenté de 1,7 % alors qu’EDF enregistre des bénéfices plus que confortables. Deux mois auparavant, le gouvernement avait autorisé une hausse des tarifs du gaz de 5,8 %. Toujours en matière d’énergie, le coût du carburant à la pompe ne cesse de monter, pénalisant aussi les voyageurs par avion. Le groupe Air France-KLM a relevé, depuis le 19 juillet, la « surcharge carburant » de 7 euros pour atteindre 58 euros par vol sur le réseau long-courrier.

Le mois dernier, la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a remarqué une baisse sensible du prix des maisons « habituelle à cette période de l’année », à 8,8 %. Cela ne dit pas que les loyers vont baisser pour alléger la part du budget des ménages réservée au logement qui était, en 2005 et d’après les estimations de l’INSEE, de 24,7 %, « un maximum historique ».

Le rapport de l’indice des prix à la consommation publié par le même institut, le 11 août passé, relève la hausse des prix des produits alimentaires (+ 0,4 %), de l’énergie (+ 2,2 %) et des services (+ 2,6 %). La hausse d’ensemble est de près de 2 %.

Les perspectives pour la rentrée prochaine sont, pour le moins, mauvaises. L’augmentation des tarifs de l’électricité, la rentrée scolaire et universitaire et les dépenses faramineuses qu’elles impliquent pèseront lourd sur le portefeuille des ménages. Par ailleurs, les chances de voir le prix des carburants à la pompe diminuer sont très minces, compte tenu de la situation au Moyen-Orient. La sécheresse qui a frappé la France, cet été, cause une baisse sensible de la production des fruits et légumes. Dès une note publiée le 8 août par l’interprofession des fruits et légumes (Interfel), les prix subissent déjà « un coup de chaud ».

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !