Liste des auteurs

AFP et Reuters | LIBERATION.FR : jeudi 26 juillet 2007

L’emploi salarié gagne des forces

jeudi 26 juillet 2007

L’embellie se confirme. L’année 2006 a été marquée en France par la création de 239.600 emplois salariés, soit une hausse de 1,5% par rapport à 2005, selon des données définitives de l’Unedic publiées jeudi. Au total, le nombre de salariés des secteurs concurrentiels s’établit à 16.232.900 au 31 décembre 2006, un niveau record.

« L’économie française a ainsi créé environ deux fois plus de postes qu’en 2005. Il faut remonter à l’année 2001 pour observer de telles créations nettes d’emplois sur un an (+ 278.700 postes) », souligne l’Unedic. En mars, dans une estimation provisoire, l’Unedic avait chiffré la création d’emplois salariés l’an dernier à 204.400. « L’année 2006 voit le retour à un fort contenu en emploi du PIB, comparable au début du cycle de la fin des années 90. »

« Manifestement, note Olivier Gasnier, économiste Société générale, la tendance est à l’amélioration sur le front de l’emploi. Le chômage baisse, même si il y a beaucoup d’intérim à prendre en compte dans ces chiffres puisque que l’on constate une hausse de 12% sur un an. » Sur les 113700 créations d’emploi répertoriées au premier trimestre 2006, la moitié serait constituée d’intérimaires. « Cette évolution de l’intérim est assez forte, ajoute Gasnier. Il faut peut-être y voir une prudence de la part des employeurs qui ont préféré l’intérim dans l’attente d’une nouvelle législation sur le travail. »

Selon l’Unedic, l’accroissement est plus marqué dans les établissements de 10 à 99 salariés, avec une évolution de l’emploi de 2% (+131.800). « Ainsi, environ 55% des créations nettes d’emploi en 2006 ont été enregistrées dans ces établissements alors qu’ils ne représentent que 40% des actifs salariés. »

Le dynamisme de la construction (+ 4,5% soit + 60.100 salariés) et du tertiaire (+2% soit +229.000 salariés) ont plus que compensé le recul de l’industrie (-1,4% soit 49.900 postes en moins).

« De facto, la tertiarisation de l’emploi se poursuit, le secteur tertiaire dépassant pour la première fois les 70% de la population salariée totale (70,2%) », souligne l’Unedic.

Il note aussi un emploi féminin « plus vigoureux » (+ 2% contre + 1,1% pour les hommes). Fin 2006 « la part des femmes dans l’emploi se situe à 43,4% de la population salariée. Depuis 1981, cette proportion a gagné plus de 6 points ».

La totalité des régions ont créé des emplois en 2006, les plus dynamiques étant l’Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Bretagne et Poitou-Charentes.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !