Liste des auteurs

Un article de Christophe Deroubaix paru dans L’Humanité le 15 septembre 2005

L’étape marseillaise de Thibault

jeudi 15 septembre 2005 par Christophe Deroubaix
À l’occasion de son deuxième meeting national, le secrétaire général de la CGT a rencontré les « Nestlé ». Il a rappelé l’importance de la journée d’action du 4 octobre.

Après Lille, Bernard Thibault a effectué, mardi, la deuxième étape de son tour de France de la rentrée à Marseille. Si la capitale des Flandres n’avait évidemment pas été choisie au hasard - le congrès de la confédération s’y déroulera en avril 2006 -, la deuxième ville de France avait également, aux yeux du secrétaire général de la CGT, valeur de symbole. C’est au coeur du 11e arrondissement de la ville, en effet, que les 427 salariés de Nestlé Saint-Menet mènent depuis près d’un an et demi une lutte pour la sauvegarde de l’emploi industriel. C’est d’ailleurs aux portes de l’usine que le dirigeant de la CGT a tenu un meeting, en présence de plusieurs milliers de personnes.

Auparavant, dans le local du comité d’établissement, il avait rencontré les représentants CGT des salariés. Concernant le délai d’un mois dans lequel Nestlé veut enfermer les parties concernées, Bernard Thibault a souligné un paradoxe : « Au moment où l’on impose une mise à l’essai de deux ans, il faudrait se limiter à un mois pour trouver un repreneur pour une usine comme celle-ci. » Et de prévenir : « Nous ne nous laisserons pas enfermer dans des délais qui s’avéreraient trop courts. »

La « rentrée » a, ensuite, occupé une large part des questions des journalistes puis de son discours. « Toutes les raisons pour lesquelles nous avions décidé de préparer une rentrée offensive se sont trouvées confirmées durant l’été », a-t-il dit, soulignant « la gravité de la situation économique et sociale » et « le caractère d’urgence de la riposte et du soulèvement ». Justement, et c’est l’une des nouveautés depuis sa visite lilloise, les organisations syndicales appellent à une mobilisation le 4 octobre prochain.

« Que, dès les premiers jours de septembre, toutes les organisations syndicales se mettent d’accord pour une action commune, voilà qui n’est pas banal », a - souligné le responsable - syndical. Les conditions sont créées pour une journée d’action de très haut niveau », a-t-il estimé. - Impression confirmée par Mireille Chessa, secrétaire générale de l’union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, qui a souligné l’accord signé dans le département - fait rare - entre toutes les organisations syndicales, d’autant plus que le texte inclut les services publics.

Lors du meeting, Bernard Thibault a réservé quelques flèches au gouvernement : « Si le message du 29 mai est clairement antilibéral, le gouvernement fait plus de libéralisme. » Enfin, concernant les désaccords supposés au sein de la droite, il s’agit, pour lui, d’une fable. « Sarkozy et Villepin jouent, chacun à sa façon, la même partition. »

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !