Liste des auteurs

La Tribune.fr - 30/07/07

L’industrie française profite de la croissance globale

lundi 30 juillet 2007
D’après l’enquête trimestrielle de conjoncture de l’Insee, les industriels français estime que la demande devrait être encore plus dynamique au troisième trimestre.

Proche de 5% pour la quatrième année consécutive, la croissance mondiale bénéficie à l’industrie française. Selon l’enquête trimestrielle de conjoncture dans l’industrie publiée ce lundi par l’Insee, les industriels français estiment que les demandes globale et étrangère sera encore plus dynamiques au troisième trimestre 2007. "Selon les industriels interrogés en juillet, la demande globale est restée soutenue au cours du deuxième trimestre de 2007 et la demande industrielle s’est encore renforcée", souligne par ailleurs l’Insee dans un communiqué.

L’indicateur de demande globale prévue dans l’industrie manufacturière s’établit à 18 contre 13 trois mois auparavant. L’indicateur de demande globale prévue pour l’ensemble de l’industrie passe à 17 contre 14. Celui de la demande étrangère prévue progresse à 17 (contre 9 pour le trimestre précédent) dans l’industrie manufacturière et à 16 contre 9 dans l’ensemble de l’industrie. "La croissance dans la zone euro est restée forte et, au niveau mondial, le ralentissement aux Etats-Unis (au premier trimestre) a été compensé par l’accélération en Asie", commente Nicolas Bouzou, économiste chez Asterès.

Par ailleurs, il est possible que les entreprises aient fortement accru leurs capacités de production au deuxième trimestre, un peu plus que l’évolution de la demande ne l’aurait exigé. "Les chefs d’entreprise estiment que l’appareil de production a été un peu moins sollicité au cours du deuxième trimestre de 2007 : le taux d’utilisation des capacités de production s’inscrit en légère baisse mais demeure au-dessus de sa moyenne de longue période", précise l’Insee. Le taux d’utilisation des capacités de production ressort à 84,7 contre 85,4 dans l’enquête du mois d’avril.

Enfin, malgré ce climat favorable, les effectifs salariés dans l’industrie manufacturière ont reculé au deuxième trimestre de 2007. "Ce sont les heures supplémentaires qui serviront de variable d’ajustement dans les prochains mois, ce processus étant rendu plus facile par les récentes dispositions fiscales. Mais ce mécanisme a des limites" ; estime Nicolas Bouzou.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !