Liste des auteurs

Un article de Adrien de Tricornot paru dans Le Monde du 3 juin 2006

La BCE estime que les risques de marché liés aux "hedge funds" augmentent

samedi 3 juin 2006 par Adrien de Tricornot

Dans son rapport sur la stabilité financière 2005, publié jeudi 1er juin, la Banque centrale européenne (BCE) s’inquiète de "l’impact des stratégies d’investissement largement non contraintes des hedge funds sur les marchés financiers" qui utiliseraient "potentiellement" de forts effets de leviers d’endettement.

Elle évoque notamment sa "crainte" que ces fonds spéculatifs se soient massivement reportés, de façon mimétique, sur des actifs plus risqués, ce qui rendrait un retournement de ces marchés d’autant plus douloureux.

Depuis la mi-2003, note la BCE, les rendements affichés par les fonds spéculatifs, quelle que soit leur stratégie affichée, sont "corrélés de façon croissante". La corrélation a même "dépassé les niveaux atteints juste avant le quasi-effondrement de Long Term Capital Management en 1998", dont l’implosion avait menacé le système financier.

"De plus, une inquiétude supplémentaire réside dans la croissance exponentielle du marché des dérivés de crédit dans lequel les hedge funds - des institutions qui ont tendance à être assez opaques sur leurs activités - sont connus pour être devenus de plus en plus actifs", dit la BCE.

L’institut d’émission redoute une correction brutale. Elle note que les performances des hedge funds se sont détériorées au dernier trimestre 2005 et que des retraits ont alors été enregistrés pour la première fois depuis plusieurs années.

Le vice-président de la BCE , Lucas Papademos, a précisé, jeudi, que ce rapport cherchait à identifier les risques et non les scénarios les plus probables.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !