Liste des auteurs

Barbara Lewis | Reuters le 14.11.2012

La CE sonne l’alarme sur le marché du CO2

vendredi 16 novembre 2012 par Barbara Lewis
Report de 900 millions de permis d’émissions pour soutenir leur cours La Commission préconise une réforme en profondeur Celle-ci pourrait prendre des années Les Etats membres et les entreprises divisés

La Commission européenne a appelé mercredi les pays membres de l’Union à conclure avant la fin de l’année un accord permettant d’éviter un effondrement du marché des permis d’émissions de dioxyde de carbone (CO2), déstabilisé par la crise économique.

Le cours des permis d’émissions sur le système d’échange de quotas d’émission (SEQE) européen est tombé à moins de huit euros la tonne, en baisse de plus de 9% par rapport à mardi, après les déclarations de la commissaire chargée de l’Action pour le climat, Connie Hedegaard, jugées décevantes par les investisseurs.

Malgré les déclarations répétées de responsables européens soulignant qu’une solution à long terme à ce problème complexe ne pouvait qu’être ébauchée à ce stade, le marché espèrait de la CE une initiative susceptible de faire remonter les cours, tombés en avril à un plus bas historique de 5,99 euros la tonne, soit moins d’un tiers de son niveau du printemps 2011.

Les représentants des Etats membres doivent se prononcer en décembre sur la proposition de la CE de reporter la mise aux enchères de 900 millions de quotas d’émission, qui ne représentent qu’une partie des excédents accumulés au fil des mois, le ralentissement économique ayant fait chuter les émissions industrielles, donc la demande de permis.

"Nous ne devons pas inonder un marché qui est déjà engorgé. Il faut que les acteurs du marché soient fixés sur cette question avant la fin de l’année", a souligné Connie Hedegaard dans un communiqué.

La proposition formulée lundi par la Commission consisterait à reporter la mise aux enchères de quotas prévus pour la période 2013-2015, qui correspond aux trois premières années de la nouvelle phase du SEQE.

Mais les Etats membres pourraient se diviser sur le sujet en fonction de leurs intérêts à court terme.

LA POLOGNE CRAINT UNE HAUSSE ARTIFICIELLE DES PRIX

La Pologne, dépendante du charbon, et les industries lourdes, ont pris la tête de l’opposition à toute initiative qui aurait pour effet une remontée des prix des permis d’émission.

"La Pologne maintient sa position défavorable à toute interférence sur le marché des permis de CO2 qui conduirait à une hausse artificielle de leur prix", a déclaré le ministère polonais de l’économie dans un communiqué.

Les producteurs d’énergie, comme le pétrolier Shell ou l’électricien EDF, et certains industriels, comme Alstom, plaident au contraire pour une hausse du prix des permis au nom de la promotion de l’innovation et de l’abandon progressif du recours au charbon.

Dans une lettre ouverte à Connie Hedegaard, ils se prononcent en faveur de mesures rapides et d’une réforme en profondeur "afin que le SEQE dans son ensemble demeure le pilier de la politique européenne pour le climat et l’énergie".

Une telle réforme de fond prendrait sans doute des années en raison des procédures d’adoption qu’elle suppose, ce qui rend peu probable une adoption définitive avant la fin du mandat de la Commission actuelle, en 2014.

Les mesures structurelles envisageables incluent un relèvement de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui pourrait être porté de 20% à 30% à l’horizon 2020, mais aussi l’annulation définitive d’une partie des permis d’émission au lieu d’un simple report, ou encore l’extension du mécanisme à d’autres secteurs de l’économie.

La volonté de la Commission d’y inclure les compagnies aériennes s’est toutefois heurtée à une vive opposition des entreprises concernées ces derniers mois, dans et à l’extérieur de l’Union, ce qui a conduit Bruxelles à geler ce projet pour un an, sauf pour les vols intérieurs à l’UE.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !