Liste des auteurs

Article de CYRILLE LACHÈVRE. publié dans Le Figaro du 4 décembre 2006

La France à l’ère de l’économie de l’immatériel

lundi 4 décembre 2006 par Cyrille Lachèvre
Le rapport Lévy-Jouyet, présenté aujourd’hui, définit les contours d’une économie « de la connaissance » pouvant faire gagner au moins un point de croissance à la France.

PLACÉ sur la défensive ces dernières semaines - avec le coup d’arrêt de la croissance économique et les lourdes complications de la fusion Suez-GDF -, Thierry Breton veut profiter de la publication ce matin du rapport Lévy-Jouyet pour reprendre l’offensive.

Codirigée par le président de Publicis, Maurice Lévy, et le chef de l’Inspection des finances, Jean-Pierre Jouyet, la mission avait été chargée en mars dernier par le ministre des Finances de réfléchir au périmètre de « l’économie de l’immatériel » et à son implication sur la croissance française. La philosophie globale du rapport est double : définir les caractéristiques d’une ère postindustrielle, marquée par l’émergence des services dont la valeur marchande réelle devient de plus en plus difficilement quantifiable ; indiquer comment, en mettant l’accent sur le développement et la valorisation de ses atouts « immatériels », la France pourrait récupérer plus de 1 point de croissance supplémentaire pour ramener sa croissance potentielle entre 3 et 4 % et recoller ainsi au peloton de tête des pays développés. La commission a longuement étudié l’exemple de la Grande-Bretagne : confrontée aux mêmes problèmes industriels que nous, elle affiche pourtant aujourd’hui une croissance potentielle plus élevée grâce à la force de ses services financiers implantés dans la City, qui est devenue un centre incontournable et une marque mondiale, source de « survaleur » pour le pays.

Dense et fourmillant d’exemples, le rapport Lévy-Jouyet, qui compte plus de 160 pages, dresse le périmètre théorique de l’économie immatérielle, dite aussi de « la connaissance ». Une économie caractérisée par des manières de produire, de consommer et de travailler radicalement nouvelles sur fond d’émergence de l’Internet. Autant d’éléments qui posent avec acuité la question du juste prix des objets marchands, mais aussi de la place centrale prise par la recherche et l’enseignement - qui créent la matière première de demain -, sans oublier d’autres métiers comme la mode, le design, la publicité qui transforment et augmentent la valeur des produits.

Atouts et handicaps de la France

Le rapport détaille les atouts et les handicaps de la France dans ce domaine. Le Louvre en constitue l’un des exemples emblématiques. Combien valent la « marque Louvre » et ses collections, pourquoi ne pas profiter de cette richesse avec l’ouverture d’annexes à l’étranger comme l’a fait la Fondation Guggenheim dans le monde entier ? La France possède aussi des richesses inestimables avec ses ondes hertziennes, mal exploitées, ou encore avec une meilleure valorisation de son image, de sa géographie et de sa notoriété. Elle doit prendre garde, également, à ne pas accumuler du retard dans le domaine des brevets et réfléchir, pour cela, à un financement de « la protection des idées ».

Devant l’immensité et la nouveauté de ce sujet, le rapport Lévy-Jouyet suggère un grand nombre de pistes à explorer. À charge pour Thierry Breton de décider lesquelles il souhaite ouvrir, et dans quel ordre. « C’est un moment très important de son passage à Bercy », explique-t-on dans son entourage. « Après le rapport Pébereau sur la dette, qui s’adressait au ministre des Finances, Thierry Breton veut utiliser ce rapport pour engager le temps du ministre de l’Économie. » Le ministre des Finances ne devrait pas totalement disparaître pour autant. La mission Lévy-Jouyet s’attarde sur les nouvelles dimensions fiscales ouvertes par l’économie de l’immatériel : modalité de perception de la TVA sur Internet, gestion des droits d’auteur, sans compter des mesures plus ciblées vers les entreprises telles que la proposition de réduire le taux normal de l’IS pour le ramener dans la moyenne européenne ou encore l’abaissement parallèle des taux réduits applicables aux PME. Autant de chantiers susceptibles d’être ouverts dans les prochaines semaines.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !