Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 22.01.08

La fusion GDF-Suez une nouvelle fois retardée

mardi 22 janvier 2008

La première chambre sociale du tribunal de grande instance de Paris a jugé, mardi 22 janvier, que Gaz de France devait fournir des informations complémentaires au comité central d’entreprise(CCE), afin qu’il rende un avis sur le projet de fusion avec Suez, retardant une nouvelle fois le mariage entre les deux groupes énergétiques.

Le projet est donc au point mort tant que les instances représentatives du personnel (IRP) n’auront pas donné leur avis, même si celui-ci est purement consultatif. Ce nouveau contretemps a été sanctionné par la Bourse. Vers 15 h 30, GDF perdait 7,43 % à 34,15 euros, et Suez cédait 5,22 % à 39,04 euros.

UNE FUSION "ENCORE POSSIBLE AVANT LA FIN DU PREMIER SEMESTRE"

Pour Jean-Pierre Sotura, qui suit le dossier de l’énergie pour le syndicat CGT, la décision du TGI est logique car "la direction n’a pas répondu aux questions des IRP". Les syndicats réclament des précisions sur l’évolution de l’emploi dans le cadre du nouveau groupe, sur l’avenir des IRP, en particulier du comité de groupe européen, et sur la valorisation de la branche environnement de Suez, qui doit être introduite en Bourse après la fusion, ainsi que sur les rachats d’actions.

La fusion est "encore possible avant la fin du premier semestre", a de son côté déclaré Me Gilles Bélier, l’avocat de Gaz de France, ajoutant que GDF n’avait pas encore décidé s’il ferait appel de la décision.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !