Liste des auteurs

un article paru sur lemonde..fr d’après des dépèches AFP et Reuters le 20 juin 2005

La journée d’action des électriciens-gaziers marquée par quelques baisses de charge et coupures

lundi 20 juin 2005

Les électriciens-gaziers, appelés par cinq syndicats à une journée nationale d’actions et de grève pour "stopper" le processus d’ouverture du capital d’EDF et GDF, ont mené diverses actions, lundi 20 juin, sur plusieurs sites. La CGT, la CFDT, FO, la CFE-CGC et la CFTC avaient appelé à cette mobilisation.

La direction d’EDF a fait état d’un taux de 6,5 % de grévistes et d’une "baisse de charge limitée", affirmant que "les services aux clients sont assurés". Selon les syndicats, il y aurait entre 25 % et 40 % de grévistes. La plupart des agents des sites de production étaient appelés à des arrêts de travail à partir de lundi 13 heures et jusqu’à mardi 13 heures, selon la CGT.

En milieu de journée, la fédération CGT Mines-Energie recensait "quelques sites bloqués" comme le centre de distribution de Dijon, et deux agences d’exploitation à Auxerre. Sur les trois sites nucléaires de Paluel, Porcheville et Saint-Alban, des arrêts de travail ont eu lieu dès dimanche 21 heures et une baisse de charge a été enregistrée, a précisé la CGT.

30 000 FOYERS PRIVÉS D’ÉLECTRICITÉ

A Marseille, 30 000 foyers ont été privés de courant, lundi matin, à la suite de l’occupation d’un poste par une trentaine d’électriciens et gaziers grévistes protestant contre l’ouverture du capital de Gaz de France, a-t-on appris auprès de la direction régionale d’EDF. La CGT a, de son côté, affirmé que, dans la cité phocéenne, "80 000 clients ont été privés d’électricité dans la matinée à la suite d’une coupure". Cette action a été qualifiée par la direction d’EDF "d’acte de malveillance" sur un poste d’alimentation : "75 % des clients ont été rétablis après une heure de coupure", a-t-elle assuré.

Des coupures ont également eu lieu à Thionville (Lorraine), touchant commerces et entreprises, et deux stockages de gaz sont occupés par des grévistes, entraînant des arrêts d’injection, selon la CGT.

Des interventions dans les préfectures et auprès d’élus ainsi que des distributions de tracts et des opérations "Robin des Bois" (remise en gaz ou électricité à des familles coupées pour factures impayées) sont prévues toute la journée, a encore indiqué la CGT.

Une manifestation avec dépôt de compteurs était prévue dans l’après-midi à Lille par des agents qui avaient annoncé des "initiatives avec des syndicats d’autres entreprises touchées par des plans de licenciement", a souligné ce syndicat.

Les cinq fédérations qui doivent décider, lundi soir, des "modalités de poursuite de l’action jusqu’à mercredi", jour d’un conseil d’administration à Gaz de France, ont demandé à être reçues dans la journée au secrétariat d’Etat à l’industrie, a encore indiqué la CGT.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !