Liste des auteurs

Article de Maryse Dumas paru dans L’Humanité du 4 octobre 2006

« La question des 35 heures cristallise des choix de société »

samedi 4 novembre 2006 par Maryse Dumas
Réduction du temps de travail ou hausse du pouvoir d’achat ?

Le slogan « travailler plus pour gagner plus » est une véritable escroquerie. D’abord parce qu’il laisse entendre que durée du travail et rémunération dépendraient de la volonté du salarié alors qu’elles relèvent de la décision de l’employeur, comme peuvent le vérifier les salariés à temps partiel imposé à qui on continue à refuser le temps plein. Ensuite, parce qu’il sert de support à une réforme des heures supplémentaires (engagée dès janvier 2003) qui permet aux employeurs de les payer à un taux moindre. Le scandaleux amendement voté par la majorité UMP pour satisfaire l’exigence des patrons des hôtels-cafés-restaurants en est l’illustration.

Ce slogan relève aussi de la manipulation. Il fait écho à l’exigence de revalorisation des salaires mais c’est pour la dévoyer : toutes catégories confondues, le revenu salarial baisse. La proportion de salariés au SMIC n’a jamais été aussi élevée en France, le nombre de travailleurs et de travailleuses pauvres progresse. La RTT n’y est pas pour grand-chose. Les profits progressent deux fois plus vite que les salaires. La productivité horaire du travail est la plus élevée au monde, la France est au 4e rang mondial pour les investissements étrangers ; quant au volume d’heures travaillées, s’il est insuffisant, c’est essentiellement du fait du chômage et de la précarité. Il faut donc cesser de présenter les 35 heures comme la cause de tous les problèmes !

À ce jour, 40 % des salariés en restent exclus, parce que travaillant dans de petites entreprises pour lesquelles une période dite transitoire a été instituée. Elle était censée prendre fin en 2002, délai sans cesse repoussé. Il est aujourd’hui fixé à décembre 2008. 10 ans pour, peut-être, 4 heures de travail en moins, ce ne serait pas assez ? Plutôt que de faire porter aux seuls salariés la responsabilité du devenir des PME, on serait mieux avisé de réenvisager les rapports donneurs d’ordre - sous-traitants, les politiques fiscales et de crédit, et aussi l’assiette de cotisations patronales : 20 milliards d’euros d’allégement de cotisations sociales patronales sans aucune contrepartie, voila qui mériterait davantage d’attentions !

Que la RTT soit différemment vécue selon les catégories de salariés, selon le type d’organisation du travail (flexible, en continu, ou avec des horaires quotidiens réguliers), est une évidence. La CGT l’avait signalé dès les premiers mois d’expérimentation. Mais de là à jeter « le bébé avec l’eau sale », il y a un pas à ne pas franchir. Doit-on renoncer à la RTT parce qu’elle crée des problèmes nouveaux ? Ou chercher des réponses auxdits problèmes pour que RTT coïncide avec progrès social, amélioration des conditions de travail et création d’emplois ?

Le MEDEF exige l’abrogation de toute durée légale, comme il réclame l’abrogation du SMIC. Le gouvernement cherche, par la banalisation des heures supplémentaires, à rendre inopérante et virtuelle la durée légale à 35 heures. La même méthode avait été employée dès 1938 contre les 40 heures. L’un et l’autre veulent également peser sur le droit à la retraite, une autre forme de réduction de la durée du travail. Les salariés n’ont rien à gagner à se laisser impressionner. Ils doivent au contraire se mobiliser pour une nouvelle impulsion politique pour que la RTT profite à tous, pour obtenir des négociations d’amélioration des conditions et de l’organisation du travail, de sa rémunération aussi.

La question des 35 heures cristallise dans notre pays des débats fondamentaux tels que la place du travail salarié, de sa reconnaissance, le partage des richesses entre travail et capital, l’exigence de liberté pour ne pas être assujettis aux rythmes et aux choix imposés par l’entreprise. C’est à ce niveau de choix de société que les forces de progrès ont intérêt à situer les enjeux.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !