Liste des auteurs

communiqué de la FNME CGT du 8 juin 2015

Le 25 juin 2015 : Des raisons d’agir !

mardi 9 juin 2015 par FNME-CGT

Les salariés et retraités du secteur de l’énergie veulent travailler et vivre autrement.

Ils en ont assez de l’incertitude du lendemain, du gel des salaires et des pensions, de la peur du chômage, des politiques d’austérité menant à la dégradation des conditions de vie et de travail.

Aucun salarié n’est épargné, qu’il relève du secteur public ou privé. Le pouvoir d’achat est toujours rogné, les emplois sont de plus en plus fragilisés, quand ils ne sont pas simplement menacés, les garanties collectives ou statutaires sont régulièrement remises en cause, le salaire différé, le 1 % pour les activités sociales dans la Branche IEG, est à la baisse.

Les retraités voient leur pouvoir d’achat régresser du fait du gel des pensions notamment.

Engagé depuis quelques années vers la voie de la privatisation, le secteur de l’énergie subit d’énormes chamboulements. La Loi Transition Energétique, qui vient d’être adoptée à l’Assemblée Nationale, complète le dispositif et finit de livrer aux mains des Groupes privés un secteur qui relève de l’intérêt général.

Les changements de PDG des grands Groupes comme EDF, Areva, opérés par le Gouvernement, contribuent à mettre des dirigeants d’entreprises convaincus de l’économie de marché et dont l’ambition première réside à verser des dividendes pour satisfaire des actionnaires au détriment de l’humain, de l’investissement utile : recherche, industrie.

L’exemple du changement de nom de GDF SUEZ en ENGIE et de son PDG affirme cette orientation.

Cette offensive contre les droits des salariés et des retraités, contre le modèle social, accroît les inégalités et les injustices et profite aux seuls actionnaires. De plus, prétextant la lutte contre le chômage par la défiscalisation et la baisse des cotisations sociales (salaires socialisés), le Gouvernement arrose allègrement les patrons du CAC 40 qui empochent mais n’investissent pas et ne créent pas d’emplois. Les salariés en prennent conscience, leur colère s’amplifie malgré la répression syndicale et la criminalisation de l’action syndicale qui tendent à se généraliser.

Patronat comme Gouvernement nient et craignent l’action collective des salariés.

C’est une autre répartition des richesses qu’il nous faut. La CGT a des propositions crédibles car il y a d’autres alternatives possibles pour les salariés et retraités qui ont des exigences de salaires, de retraites, d’emplois, de développement industriel, de liberté et de justice sociale.

La FNME CGT appelle les salariés et retraités à se mobiliser le 25 juin 2015, à interpeller les Directions des entreprises du secteur énergétique et à participer aux diverses initiatives organisées dans tous les départements.

Le 25 juin 2015, ensemble agissons !

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !