Liste des auteurs

une dépèche AFP parue sur lemonde.fr le 19 avril 2006

Le FMI revoit à la hausse sa prévision de croissance mondiale

mercredi 19 avril 2006

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse sa prévision de croissance mondiale pour 2006 à 4,9 % au lieu de 4,3 % prévus en septembre, selon ses perspectives économiques mondiales publiées mercredi 19 avril.

Pour l’économie américaine, l’organisation internationale s’est montrée optimiste pour l’année 2006 en prévoyant une forte croissance. Elle devrait atteindre 3,4 % cette année aux Etats-Unis, en léger ralentissement par rapport à l’année 2005, qui avait connu une progression de 3,5 % du produit intérieur brut (PIB). Selon le rapport, le pays connaîtra en 2006 la croissance "la plus élevée parmi les pays du G7". A plus long terme, le FMI se montre moins serein, avec, en prévision, un ralentissement en 2007, et une croissance de seulement 3,3 %.

Plusieurs facteurs concourent à obscurcir ces perspectives, notamment l’ampleur du déficit courant américain, qui a atteint 6,4 % du PIB l’an dernier, et "rend les Etats-Unis vulnérables à un changement dans la confiance des investisseurs". Cette méfiance risque à terme de peser sur le dollar et doper les taux d’intérêt, au point que le FMI juge nécessaire "une nouvelle dépréciation substantielle du dollar" pour corriger les déséquilibres mondiaux.

Pour la zone euro, le FMI table sur une croissance de 2 % en 2006 et révise à la baisse sa prévision pour 2007 à 1,9 %. Cette révision reflète les doutes de l’organisation quant à la durabilité de la reprise en cours. Principaux "risques de ralentissement" identifiés : la flambée du pétrole, l’appréciation du taux de change de l’euro et le contrecoup sur la consommation des ménages de la hausse des taux dans les pays où les marchés de l’immobilier se sont emballés ces dernières années (Irlande, Espagne).

LA BCE MISE EN GARDE

Plus fondamentalement, la zone euro ne pourra améliorer ses performances économiques que par des réformes structurelles, relève le Fonds. Or, sur ce terrain, le FMI se montre peu encouragé par l’adoption d’une directive européenne sur la libéralisation des services (directive Bolkestein), très adoucie par rapport à une première mouture. Et surtout par le retrait du contrat première embauche (CPE) en France. "Il semble plus difficile de parvenir à un consensus dans la population sur la nécessité des réformes, ainsi que les récents événements en France l’ont montré", regrette l’institution.

Le Fonds appelle la Banque centrale européenne (BCE) à ne pas se précipiter pour relever ses taux d’intérêt, la reprise économique en cours en zone euro restant encore fragile. Mieux même, la poursuite de la reprise dépend du maintien "de conditions de financement favorables" pour l’économie. Certes, l’inflation risque de demeurer en zone euro, tant cette année qu’en 2007, légèrement au-dessus de la limite des 2 % souhaitée par les gardiens de l’euro. Mais hors prix de l’énergie, l’inflation reste "contenue et la demande intérieure fragile", juge le FMI.

Un constat en forme de mise en garde pour la BCE. La banque centrale a déjà relevé depuis décembre son taux d’intérêt directeur de 0,5 point, à 2,5 %, et laissé entendre qu’elle continuerait sur cette voie dans les mois à venir.

Le Japon, lui, va continuer à connaître une croissance soutenue en 2006, même si, selon le Fonds, il est encore trop tôt pour crier victoire face à la déflation qui a rongé l’économie du pays pendant près de huit ans. La croissance économique du Japon devrait atteindre 2,8 % en 2006, après 2,7 % en 2005, "à nouveau grâce à la solide demande intérieure".

En Chine, l’organisation table désormais sur une croissance de 9,5 % au lieu de 9 % prévu dans son rapport d’automne et attend un léger ralentissement à 9 % en 2007. Pour l’Inde, le Fonds a relevé sa prévision de croissance de 6,8 à 7,3 % en 2006 contre 7 % en 2007.


France : le FMI table sur 2 % de croissance en 2006

La prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France en 2006 a été revue à la hausse, à 2 %, par le FMI depuis son précédent rapport en septembre, qui prévoyait une croissance d’environ 1,8 %.

Pour 2007, le Fonds estime que la croissance du PIB français sera de 2,1 %, soit une prévision de 0,4 point inférieure à ses précédentes projections. Le rapport du FMI prévoit par ailleurs un taux d’inflation en France de 1,7 % pour 2006 et de 1,8 % pour 2007, et un taux de chômage de respectivement 9,6 % et 9,1 %. Le gouvernement français table, de son côté, sur une croissance comprise entre 2 et 2,5 % cette année

Pour le FMI, le déficit public de la France atteindra en 2006, 2,9 % du PIB et 3 % en 2007. Le pacte de stabilité impose aux pays de la zone euro de limiter leurs déficits publics à 3 % du PIB. Fin mars, la France a revu l’objectif qu’elle avait présenté à Bruxelles, tablant désormais sur un déficit public de 2,8 % en 2006 (contre 2,9 % dans sa notification initiale), après être repassé sous les 3 % en 2005 à 2,9 %.

MOBILISATION ANTI-CPE

Le rapport considère également que "la résistance aux réformes a augmenté" en Europe alors que "le marché unique atteint des secteurs de plus en plus sensibles", ce qui est "reflété dans la dilution de la directive services et dans les oppositions gouvernementales aux OPA étrangères dans nombre de pays, dont la France, le Luxembourg, la Pologne et l’Espagne". En France, la contestation du contrat première embauche a traduit, selon le Fonds, la difficulté de dégager un "consensus public" pour la mise en œuvre de réformes en Europe.

Selon l’économiste en chef du Fonds, Raghuram Rajan, "le gouvernement français a bien compris qu’il [était] important de créer des emplois et que cela [nécessitait] des changements". "Reste à savoir comment le faire d’une façon équitable", a-t-il ajouté. "S’il est bon de créer une certaine dose de flexibilité, il faudrait qu’elle s’accompagne de davantage de services pour les personnes à la recherche d’un emploi ou de possibilités de formation continue. Il faut un dynamisme dans la création d’emplois" , a conclu M. Rajan.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !