Liste des auteurs

Un article de Aliette de Broqua paru dans le Figaro du 6 juin 2006

Le Port de Marseille signe un accord social avec la CGT

mardi 6 juin 2006 par Aliette de Broqua
Syndicalistes et direction acceptent de faire des concessions tandis que plus de 2 milliards d’euros vont être investis.

Six mois après la dure grève de l’automne qui avait paralysé le port pendant 14 jours, le Port autonome de Marseille (PAM) vient enfin de signer un accord social de sortie de crise avec la CGT, principal syndicat de l’entreprise publique. « Cette signature marque le retour à un consensus social que nos clients armateurs réclamaient », souligne Christian Garin, président du PAM.

L’accord porte notamment sur une nouvelle organisation du travail sur le terminal conteneurs de Fos dont les modalités étaient en négociation depuis 2004 ! Le port perd des parts de marché chaque année dans le domaine des conteneurs, le segment pourtant le plus dynamique. Il devait impérativement résoudre l’inadéquation de son organisation avec celle des sociétés privées de manutention, le rythme de travail des conducteurs de portiques, agents du PAM, et des dockers, salariés des sociétés de manutention, étant différents.

L’accord signé résout ce problème en introduisant une plus grande flexibilité au PAM de façon à répondre à la demande, c’est-à-dire charger ou décharger un bateau qui se présente le plus rapidement possible. « C’est la problématique de tous les ports français dont l’organisation date d’il y a trente ans. Il était impératif d’évoluer pour améliorer nos performances et notre rentabilité et ainsi financer nos investissements », souligne Christian Garin.

Projet de nouveau terminal

Cet accord social ouvre la voie au développement du port et notamment au projet de terminal Fos 2XL qui doit permettre au port de doubler ses volumes de conteneurs, et qui est désormais entré dans une phase de réalisation, même si un feu vert du ministère des Transports est encore attendu. Il représente 200 millions d’euros d’investissements pour le PAM auxquels s’ajouteront 200 à 250 millions de la part de Port Synergy (CMA-CGM et P&O) et de MSC, les deux opérateurs choisis pour le gérer. GDF est aussi en train de construire un nouveau terminal méthanier. Lafarge et Vicat vont implanter 2 ateliers de broyage de clinker et des unités de stockage (80 millions d’investissement), Deulop va construire une unité de production et de stockage d’éthanol et de bioéthanol, Acciona et la Compagnie du vent, une unité de fabrication de biodiesel... Au total, le port estime à 2 milliards d’euros les investissements public et privé qui devraient être réalisés dans son enceinte au cours des prochaines années.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !