Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 25.03.05

Le pouvoir d’achat a reculé au 4è trimestre

vendredi 25 mars 2005
Le pouvoir d’achat du salaire mensuel de base a reculé de 0,2 point au quatrième trimestre mais progressé de 0,7 point sur un an.

L’indice du salaire mensuel de base de l’ensemble des salariés (SMB) a progressé de 0,3% au 4e trimestre 2004 par rapport au 3e trimestre et de 2,6% sur un an, provoquant un recul du pouvoir d’achat sur le trimestre, selon des chiffres définitifs publiés vendredi 25 mars

L’indice des prix (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) ayant progressé de 0,5% sur le trimestre et de 1,9% sur un an, le pouvoir d’achat du salaire mensuel de base a reculé de 0,2 point au quatrième trimestre mais progressé de 0,7 point sur un an, selon les statistiques du ministère de l’Emploi.

Par grands secteurs, le salaire mensuel de base a augmenté de 0,3% dans l’industrie au quatrième trimestre, de 0,5% dans la construction et de 0,3% dans le tertiaire.

Au cours du trimestre, le SMB a évolué différemment selon les catégories professionnelles, souligne le ministère de l’Emploi.

Les ouvriers à la baisse

Celui des ouvriers et des employés a augmenté de 0,4%, tandis que celui des professions intermédiaires a progressé de 0,3% et celui des cadres de seulement 0,2%.

Sur un an, l’augmentation du SMB a été beaucoup plus forte dans la construction (+3,7%), que dans l’industrie (+2,6%) et le tertiaire (+2,5%).

L’indice du salaire horaire de base ouvrier (SHBO) a, quant à lui, progressé de 0,4% au cours du quatrième trimestre et de 3% sur un an. Le pouvoir d’achat du SHBO a ainsi reculé de 0,1 point sur le trimestre et progressé de 1,1 point sur un an.

La durée hebdomadaire collective moyenne du travail était de 35,6 heures à la fin du quatrième trimestre, soit une durée stable sur le trimestre et sur un an.

Au 31 décembre 2004, 79,4% des salariés à temps complet des entreprises de 10 salariés ou plus ont une durée de travail hebdomadaire de moins de 36 heures.

Un recours plus soutenu au temps partiel

Fin décembre, la part des salariés à temps complet dont le temps de travail est décompté sous forme de forfait en jours -uniquement des cadres- s’est stabilisé à 8,2%.

La proportion des salariés à temps partiel atteint 14,6% au quatrième trimestre, en légère hausse de 0,2 point sur un an. Ce recours plus soutenu au temps partiel est observé dans l’ensemble des entreprises, quelle que soit leur taille, les progressions les plus importantes étant enregistrées dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’action sociale, dans l’industrie des biens de consommation et dans le commerce.

Fin décembre, 6,6% des salariés sont titulaires d’un contrat à durée déterminée (CDD), contre 6,5% un an auparavant.

Les secteurs qui emploient le plus de CDD, sont ceux des services aux particuliers (12,6%), ainsi que ceux de l’éducation, de la santé et de l’action sociale (10,5%), du commerce (7,9%) et des services aux entreprises (7,8%).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !