Liste des auteurs

article de Fanny Doumayrou paru dans L’Humanité le 22 aout 2006

Le site Actuchômage convoqué par la justice

mardi 22 août 2006 par Fanny Doumayrou
Internet . Le directeur de publication est inquiété pour le message d’un internaute appelant à incendier une ANPE

Après avoir été entendu en juin par la police, Yves Barraud, directeur de publication du site Actuchômage.org , est convoqué aujourd’hui par un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire, en vue d’une éventuelle mise en examen pour « provocation publique à la commission de délits ». Le site Actuchômage a été créé en 2004 par une poignée de chômeurs qui avaient pris part à la bataille - victorieuse - des « recalculés ». La petite équipe, engagée mais sans étiquette politique, compile et analyse toutes les informations concernant le chômage et plus largement l’actualité sociale. L’affaire qui vaut à Yves Barraud sa convocation chez le juge remonte à janvier.

À l’époque, le réseau des ANPE est confronté à une série d’incendies. Dans la même semaine, des incendies se déclenchent dans trois sites ANPE, à Toulouse, Saint-Cyr-sur-Loire, puis Caen, et dans une antenne ASSEDIC de Lens. Pour la police, l’origine criminelle est avérée pour le sinistre de Lens seulement. C’est dans ce climat tendu qu’un conseiller ANPE de Saint-Nazaire, militant CGT, publie le vendredi 27 janvier un message plutôt malvenu sur le forum du site Actuchômage. Sous le pseudonyme de « Radiateur », il y « informe les énervés qui crament les ANPE qu’il en reste encore », et donne l’adresse de son agence. Dès le lendemain, son appartement est perquisitionné et il est mis en garde à vue.

La justice pourrait aujourd’hui reprocher à Yves Barraud, en tant que directeur de publication, de n’avoir pas supprimé immédiatement cette « contribution », qui est restée deux jours sur le site. « Quand j’ai vu ce message le vendredi, je n’ai pas pris conscience qu’il représentait un délit, explique-t-il. Je voulais en parler aux autres responsables du site avant de prendre une décision. Nous en avons discuté et je l’ai supprimé le dimanche. » S’il reconnaît son erreur d’appréciation, il souligne que le message a été vu par un nombre « insignifiant » d’internautes, et que cet incident est le premier du genre à déplorer en deux ans d’activité. « Radiateur » n’était pas un habitué du site, il venait de s’inscrire lorsqu’il a publié le message incriminé. « Nous sommes une petite association avec de faibles moyens, une condamnation pénale pourrait nous couler », craint Yves Barraud.

remarque du webmestre : nous exprimons notre solidarité avec l’équipe d’actuchomage.org dont nous apprécions la qualité des analyses
Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !