Liste des auteurs

article de ALAIN FAUJAS paru dans Le Monde du 12 novembre 2006

Le zinc décolle

dimanche 12 novembre 2006 par Alain Faujas

Les yaourts produits au Bangladesh dans l’usine Danone, inaugurée le 8 novembre, ont été enrichis en zinc, car les 150 millions de Bengalis souffrent de carence en la matière.

Mais ce n’est pas à cause de cette mesure de marketing et d’hygiène publique à grande échelle que ce métal a battu, cette semaine, tous ses records de prix à Londres, où il a poussé, vendredi 10 novembre, jusqu’à 4 580 dollars la tonne à trois mois. Pour mémoire, il avait franchi les 2 000 dollars la tonne au mois de janvier. Et ce ne serait pas fini si l’on en croit la Deutsche Bank consultée par l’agence Bloomberg : l’expert de la Banque ès matières premières en a fait son métal " favori" et s’attend à une nouvelle progression de 18 % dans les trois prochains mois.

L’explication de ce décollage spectaculaire est d’une grande banalité : les stocks mondiaux représentent deux ou trois jours de consommation et ils baissent quotidiennement sous l’effet d’une demande vigoureuse (+ 5 % l’an), notamment des fabricants de tôles galvanisées (47 % de la demande totale) pour le bâtiment et les infrastructures.

En regard, les capacités minières et les usines de transformation peinent à fournir minerais et concentrés. Avec un zinc à moins de 1 000 dollars pendant des années, "les Chinois - et ils n’ont pas été les seuls - ont fermé leurs mines pour cultiver du riz", commente un acteur majeur, qui ajoute : "A 4 000 ou 5 000 dollars la tonne, ils se remettent à "cultiver" le zinc." La question est de savoir à quelle allure. Selon les évolutions des capacités productives de la Chine, premier producteur mondial, et de sa boulimie de premier consommateur de la planète, la pénurie de zinc qui s’annonce pour le début de l’année prochaine disparaîtra en 2007, ou durera... un certain temps. Pékin en est parfaitement conscient et pour la première fois, en Algérie, une société chinoise n’a investi ni dans les hydrocarbures ni dans le bâtiment ou les travaux publics, mais dans la mine de zinc d’El-Abed qui sera flanquée d’une école des mines.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !