Liste des auteurs

Article de Thomas Lemahieu paru dans L’Humanité du 8 décembre 2006

Les « Areva » hostiles à Green Recovery

vendredi 8 décembre 2006 par Thomas Le mahieu
Fonds d’investissement . Les salariés ont « enlevé » leurs élus pour empêcher la tenue d’un CCE.

Face au « projet » de cession de leur unité de réparation de transformateurs de haute puissance au fonds d’investissement Green Recovery, la centaine de salariés d’Areva T & D à Vénissieux (Rhône) continuent de freiner des quatre fers (lire l’Humanité du 6 décembre). Hier, en début d’après-midi, à l’auberge de la Brévenne, non loin de Bessenay, tout le personnel, « y compris, insiste un syndicaliste, les cadres et des membres du comité de direction », a empêché de force les représentants syndicaux de participer à un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire au cours duquel la direction devait formellement présenter la vente et engager la procédure d’information-consultation.

« Les salariés nous ont interdit l’accès à la salle de réunion et nous ont remis dans le bus en direction de l’usine, témoigne Patrick Giraud, secrétaire CFDT du comité d’entreprise d’Areva T & D à Vénissieux. Et une nouvelle fois après l’interruption du premier CCE à Paris, vendredi dernier, la direction n’a pas pu nous exposer le projet qu’elle a ficelé avec le fonds Green Recovery. » Une nouvelle réunion du CCE est d’ores et déjà programmée ce vendredi matin et les salariés projettent d’en perturber l’ordre du jour. « Pour l’heure, nous sommes face à un mur, reprend-il. La direction d’Areva T & D a refusé de répondre à toutes les questions que nous posions sur les raisons qui la conduisent à nous liquider par l’intermédiaire d’un fonds d’investissement. On nous rétorque que tant que le projet ne sera pas présenté au CCE, on ne pourra rien savoir, qu’il y a la confidentialité de l’opération. Cela risque de tourner à la bataille juridique... »

Hier, les salariés d’Areva T & D, qui ont appris l’existence d’un candidat industriel à la reprise de leur site de Vénissieux et qui ont envoyé mardi une lettre ouverte aux dirigeants de Green Recovery lui demandant de stopper les négociations, n’avaient toujours pas reçu de réponse du fonds d’investissement.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !